EN DIRECT - Fusillade dans une synagogue à Pittsburgh - En France, les associations juives appellent à un rassemblement ce soir devant l'ambassade américaine à Paris - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

EN DIRECT - Fusillade dans une synagogue à Pittsburgh - En France, les associations juives appellent à un rassemblement ce soir devant l'ambassade américaine à Paris

16h55: Les onze personnes abattues samedi dans l’attaque d’une synagogue de Pittsburgh (Pennsylvanie) ont été identifiées et leurs familles prévenues, ont indiqué dimanche les autorités américaines. Parmi les victimes, âgées de 54 à 97 ans, figurent un couple et deux frères, a précisé Karl Williams, le chef de l’équipe médicale lors d’une conférence de presse.

Joyce Fienberg, 75 ans, était la veuve de Stephen E. Fienberg, un professeur de sciences sociales à l’université Carnergie Mellon. Elle laisse derrière elle deux fils et plusieurs petits enfants. L’un des piliers de sa congrégation, Melvin Wax est décédé à l’âge de 88 ans. L’un de ses amis l’a décrit auprès d’Associated Press comme un homme très généreux. Ce comptable à la retraite était toujours le premier arrivé à l’office et le dernier à quitter la synagogue.

«On avait l’habitude de se raconter des blagues. La plupart du temps, elles étaient correctes. La plupart du temps. Je ne dirais pas tout le temps, mais la plupart du temps», a raconté cet ami.

Les frères Cecil et David Rosenthal étaient âgés de 54 et 59 ans et les époux Bernice et Sylvan Simon de 84 et 86 ans.

Parmi les personnes décédées, se trouvent également Richard Gottfried, 65 ans, Jerry Rabinowitz, 66 ans et Irving Younger, 69 ans. Rose Mallinger, enfin, est la victime la plus âgée de l’attaque. Elle était âgée de 97 ans.

L’un des six blessés, Daniel Leger est dans un état critique. Cet ancien infirmier de 70 ans souffre d’une blessure par balle au torse et certains de ses organes vitaux ont été touchés, rapporte CBS. Cet époux, père de deux fils, devait mener l’office samedi matin. Faits diversPittsburghRobert Bowersfusillade

16h31: Les principales associations juives de France appellent à un rassemblement ce soir à 19 heures devant l'ambassade américaine à Paris en hommage aux victimes de la tuerie de Pittsburgh. 

Rassemblement ce soir à 19h devant l’ambassade américaine à Paris en hommage aux victimes de l’attentat antisémite de Pittsburg. Avec @uejf @SOS_Racisme @La_FAGE @Le_CRIF @AJC_Paris @BnaiBrithFrance.

07h04: Le point complet sur la situation après la terrible fusillade aux USA :

Un homme de 46 ans a commis samedi dans une synagogue de Pittsburgh, en Pennsylvanie, l'attaque antisémite la plus meurtrière des dernières décennies aux Etats-Unis, en tuant à l'arme à feu onze fidèles réunis en ce jour du repos hebdomadaire juif, le chabbat. 

Robert Bowers, ainsi identifié par les autorités locales, a fait irruption dans la synagogue Tree of Life (Arbre de vie) autour de 10h00 (14h00 GMT). "Tous les juifs doivent mourir", a-t-il crié selon des médias alors qu'il ouvrait le feu lors d'une cérémonie célébrant la naissance d'un enfant. "Le service était en cours quand on a entendu un bruit lourd dans l'entrée", a raconté un membre de la congrégation, Stephen Weiss, au journal Tribune Review.

"J'ai reconnu le bruit d'une arme à feu", a ajouté ce fidèle de 60 ans, qui s'est immédiatement enfui. Outre les 11 morts, six blessés sont à déplorer, dont quatre parmi les forces de l'ordre. Aucun enfant n'a été tué. L'Anti-Defamation League (ADL), grande organisation de lutte contre l'antisémitisme, a affirmé qu'il s'agit de "l'attaque contre la communauté juive la plus meurtrière de l'histoire des Etats-Unis".

"Probablement", a précisé son directeur, Jason Greenblatt. "Il ne doit y avoir aucune tolérance pour l'antisémitisme ou pour n'importe quelle forme de haine religieuse", a déclaré le président Donald Trump, qui a annoncé qu'il se rendrait prochainement à Pittsburgh. M. Trump a ordonné que les drapeaux américains soient mis en berne jusqu'au 31 octobre en signe de "respect solennel" pour les victimes.Cela concerne les drapeaux à la Maison Blanche, sur les bâtiments publics, dans les camps militaires, dans les bases navales et sur les navires de guerre.

Sur place, des veillées d'hommage se sont organisées à proximité de la synagogue. Bougie à la main, des dizaines d'habitants de Pittsburgh se sont recueillis, ont constaté des journalistes de l'AFP. Robert Bowers sera poursuivi, entre autres, pour crime antisémite et risque la peine de mort, a indiqué le ministre américain de la Justice, Jeff Sessions.

Peu après, le bureau du ministère fédéral de la Justice pour le district ouest de l'Etat de Pennsylvanie a annoncé dans un communiqué que 29 chefs d'accusation pour crimes fédéraux avaient été retenus contre Robert Bowers.

Parmi eux figurent 11 chefs pour obstruction à l'exercice de croyances religieuses ayant entraîné la mort et 11 chefs pour usage d'une arme à feu en vue de commettre un meurtre, précise le communiqué.

La police a dû ouvrir le feu pour appréhender le tireur, qui disposait d'un fusil d'assaut et de trois armes de poing, selon les autorités. Blessé, il a été placé en garde à vue et hospitalisé.

"La scène est terrible à l'intérieur", a confié devant les caméras le directeur de la sécurité publique de Pittsburgh, Wendell Hissrich, visiblement très ému. "C'est l'une des pires scènes de crime sur laquelle je me sois rendu, et j'ai été sur des accidents d'avion", a-t-il déclaré.

Samedi 27 octobre

22h35 : Les autorités indiquent désormais que le fusillade a fait 11 morts et 6 blessés.

21h31: Un nouveau bilan fait état d'au moins 10 morts :

"C'est probablement l'attaque la plus meurtrière contre la communauté juive de l'Histoire des Etats-Unis", réagit la principale association de lutte contre l'antisémitisme dans le pays, l'Anti-defamation League. Au moins depuis 2014, quand un tireur avait tué trois personnes dans un centre communautaire et une maison de retraite juifs du Kansas.

18h57: Donald Trump annonce que la situation est plus grave que ce qu'il pensait dans un premier et que devant ce type de situation il veut durcir les lois sur la peine de mort.

18h30: Le point sur la situation :

Un tireur a ouvert le feu samedi dans une synagogue de Pittsburgh, en Pennsylvanie, alors que les fidèles étaient rassemblés pour l'office du chabbat, faisant plusieurs victimes, avant de se rendre. "Le suspect de la fusillade est en garde à vue. Nous avons de nombreuses victimes à l'intérieur de la synagogue, il y a trois officiers qui ont été touchés", a indiqué aux médias sur place un porte-parole de la police. La télévision affiliée à la chaîne CBS a évoqué huit morts, dont deux policiers, tandis que Fox News Pittsburgh parlait de quatre personnes abattues.

La fusillade s'est déroulée dans la synagogue "Arbre de vie" (Tree of Life) où des fidèles étaient rassemblés pour l'office du samedi matin. Le président Donald Trump a indiqué sur Twitter qu'il suivait de près la situation. "Il semble qu'il y ait plusieurs victimes", a-t-il indiqué, en appelant la population à rester sur ses gardes. "Mon coeur saigne après les nouvelles venant de Pittsburgh. La violence doit s'arrêter", a de son côté écrit sur le réseau social, la Première dame Melania Trump. Tout a commencé peu après 10H00 locales (14 H00 GMT) quand la police locale a appelé les habitants du quartier à rester chez eux, évoquant un "tireur" à proximité de la synagogue. "Il y a un tireur dans la zone de Wilkins et Shady. Eviter le quartier", ont tweeté les services de sécurité publique de la ville, qui ont déployé d'importantes forces sur place.

L'agence fédérale chargée du contrôle des armes, tabac et explosifs, ATF, a précisé que des agents spéciaux se rendaient à leur côté. "Il y a de nombreuses victimes", a rapidement expliqué à la presse locale Jason Lando, le commandant de la police de Pittsburgh. "Prions pour les morts" Nous "surveillons les informations sur une fusillade dans la synagogue +Tree of Life+ à Pittsburgh. Prions pour les morts, les blessés, toutes les familles touchées et pour nos courageux premiers secours", a tweeté le vice-président Mike Pence.

Cette attaque, dont les motivations n'étaient pas immédiatement claires, a jeté la consternation dans la ville. "Je suis juste triste. Je ne sais pas quoi vous dire (...) ça ne devrait pas arriver, point. Ca ne devrait pas arriver dans une synagogue", a déclaré sur CNN, Jeff Finkelstein, le président de la "Jewish Federation of Greater Pittsburgh".

La police de New York a de son côté fait savoir qu'elle renforçait la sécurité autour des lieux de culte de la ville, avec notamment des patrouilles supplémentaires. L'attaque a eu lieu dans le quartier de Squirrel Hill à Pittsburgh, centre historique de la communauté juive de cette ville du nord-est des Etats-Unis.

"A la suite de cette tragédie, nous devons nous rassembler et prendre des mesures pour empêcher ces tragédies dans le futur. Nous ne pouvons accepter comme normale cette violence", a tweeté le gouverneur de Pennsylvanie Tom Wolf, précisant avoir mis à disposition tous les moyens nécessaires pour les premiers secours.

18h09: Selon la chaîne américaine NBC, l'homme qui a ouvert le feu était lourdement armé avec un fusil d'assaut AR-15 et plusieurs revolvers.

18h01: Selon la chaîne locale KDKA, le tireur aurait crié "Tous les Juifs doivent mourir". Près de douze personnes auraient été touchées par les tirs de l'individu. Huit morts seraient à signaler.

17h50: Le tireur a été interpellé et transporté à l'hôpital.

17h46: Message de Donald Trump sur les réseaux sociaux.

17h39: Le bilan est révisé à la hausse à huit morts, on parle également de trois policiers blessés par balle. Selon CBS, le tireur serait un homme blanc, barbu.

17h31: De nombreux fidèles étaient présents dans la synagogue, pour l'office du samedi.

Selon la chaîne locale de CBS, la police a échangé des tirs avec le tireur, la forçant à utiliser des voitures comme bouclier. Il a été demandé aux habitants de la zone de rester cloîtré dans leur maison.

17h27: Au moins 3 policiers parmi les victimes selon une brève communication officielle des services de police.

17h22: La police demande aux habitants de s'enfermer chez eux et de ne pas sortir 

17h09: D'après des médias, qui se réfèrent à des communications radio de la police, la fusillade aurait fait sept ou huit morts. D'après la chaîne de télévision KDKA, la mort d'au moins quatre personnes a été confirmée.

17h06 : Le tireur se trouverait à l'intérieur de la synagogue située sur l'avenue Wilkins, d'après une journaliste de la chaîne de télévision locale KDKA. Les forces de l'ordre appellent à éviter le secteur, le tireur n'a toujours pas été interpellé.

17h04: Un homme a ouvert le feu samedi vers 10h00 heure locale près des avenues Wilkins et Shady de la ville américaine de Pittsburgh, en Pennsylvanie, a annoncé le département de la sécurité publique de la ville sur Twitter.

16h56: Un homme ouvre le feu dans une synagogue à Pittsburgh faisant plusieurs morts et des blessés selon les premières infos données par les médias américains.

Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article