Gilets jaunes : L'énorme fou rire communicatif de l'épouse d'un gilet jaune qui cartonne sur le net ! - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Gilets jaunes : L'énorme fou rire communicatif de l'épouse d'un gilet jaune qui cartonne sur le net !

Gilets jaunes : L'énorme fou rire communicatif de l'épouse d'un gilet jaune qui cartonne sur le net !
La vidéo de cet homme, filmé par sa compagne hilare, et qui tente de bloquer un rond-point à Pau, a déjà été vue plusieurs millions de fois.
 
La détermination à tous crins. Un homme a été filmé seul en train de tenter de bloquer un rond-point, dimanche, une image qui tranche avec celles de la veille sur les Champs-Élysées à Paris, qui ont fait le tour du monde. La vidéo, tournée par la femme de ce "gilet jaune" surmotivé et postée sur Facebook, a déjà été vue plus de 2,2 millions de fois, tôt mercredi matin.
 
La viralité tient bien sûr dans la scène en elle-même, cocasse, où l'on voit cet homme seul, vêtu de son gilet jaune, faire des allers et venues sur le passage pour piéton d'un rond-point "à l'entrée de Pau" pour tenter de bloquer la circulation.
 
"Qu'est-ce que j'ai mal au ventre à force de rigoler". Mais c'est surtout la femme de ce courageux qui rend la scène légère. "Bon ben voilà, c'est parti. Mon mari a décidé tout seul d'aller sur le rond-point à l'entrée de Pau", explique-t-elle dès le début de la vidéo avant de poursuivre : "Mon fils est tellement honteux qu'il est resté dans la voiture". La suite ? Des rires, des rires et encore des rires de la compagne du "gilet jaune", à chaque fois que celui-ci bloque, très furtivement la circulation, ou quand il appelle les automobilistes à le rejoindre... en vain. "Qu'est-ce que j'ai mal au ventre à force de rigoler. Il ne m'aura jamais autant fait rigoler qu'aujourd'hui".
 
Après près de trois minutes, elle finit par retourner à ses occupations, non sans avoir félicité son mari. "Lui au moins, il se bouge. Je ne comprends pas les gens qui sont là, à ne rien faire, à croire qu'on est des emmerdeurs parce qu'on manifeste un peu partout".

Bon par contre à s'en prendre à ceux qui ne sortent pas de chez eux dénoncer... Ben en même temps, c'est leur choix, ils ont peut être autre chose à faire. Qu'on vise vraiment les mauvaises personnes !!!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article