En direct - Bobigny : Le bilan dans l'incendie d'un immeuble de la cité Paul-Eluard s'alourdit à 4 morts, dont deux fillettes - Les victimes identifiées - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

En direct - Bobigny : Le bilan dans l'incendie d'un immeuble de la cité Paul-Eluard s'alourdit à 4 morts, dont deux fillettes - Les victimes identifiées

En direct - Bobigny : Le bilan dans l'incendie d'un immeuble de la cité Paul-Eluard s'alourdit à 4 morts, dont deux fillettes - Les victimes identifiées

17h55: Les victimes ont été identifiées. Il s'agit d'une mère de 42 ans et de ses deux filles de 7 et 3 ans, mortes hier, ainsi que d'une jeune femme de 25 ans, qui a succombé à ses blessures ce matin à l'hôpital.

16h09: Le point complet à 16h :

Le bilan de l'incendie qui s'est déclaré jeudi soir au premier étage d'une tour HLM de Bobigny s'est alourdi après la mort d'une quatrième personne vendredi, des suites de ses blessures. L'incendie a fait quatre morts et cinq blessés, a-t-on appris de source proche de l'enquête. Une femme et deux fillettes, dont l'identité et l'âge n'étaient pas connus avec certitude vendredi, ont été trouvées mortes jeudi soir par les pompiers.

De premières informations indiquaient que la femme avait 20 ans, l'une des fillettes 3 ans et l'autre "entre 5 et 7 ans".

Ni l'âge ni l'identité de la quatrième victime n'ont été précisés. Le feu est parti vers 21h30 d'un appartement du premier étage de cet immeuble d'habitation de 18 étages situé dans le centre de la préfecture de Seine-Saint-Denis, en proche banlieue parisienne.

Dans le quartier Paul-Eluard, composé de plusieurs de tours d'une vingtaine d'étages, des habitants manifestaient vendredi leur tristesse et leur colère. Lorsque des élus sont venus s'exprimer devant des caméras de télévision, des locataires ont pris à partie le maire (UDI) de Bobigny, Stéphane de Paoli, et les représentants du bailleur social Seine-Saint-Denis Habitat.

"Ils viennent que quand la TV est là ou s'il y a des morts", fulmine Zafer, locataire dans l'immeuble incendié. Photo à l'appui, le jeune homme affirme que des tuyaux d'aération sont défectueux et exige des réparations.

D'autres se plaignent de la présence de cafards et du manque de sécurité dans les parties communes de la tour. "L'immeuble n'était pas insalubre", a souligné auprès de l'AFP le maire de Bobigny, précisant que l'hypothèse d'un "accident domestique" était pour l'heure privilégiée. Les trois victimes décédées jeudi soir avaient été découvertes "à proximité ou dans l'ascenseur" de cet immeuble d'habitation, "intoxiquées par les fumées", selon un porte-parole de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP).

Le parquet de Bobigny a confié l'enquête à la police judiciaire du département. Selon une source proche du dossier, trois des victimes, issues d'une même famille vivant au 18e étage, avaient pris l'ascenseur pour quitter le bâtiment, se trouvant prises au piège quand celui-ci s'est arrêté à l'étage où l'incendie s'est déclaré.

11H12: Une quatrième personne est morte après un incendie dans un immeuble à Bobigny hier soir.

10h32: Rayan, 16 ans, a pris en charge sa famille en attendant les pompiers. Il raconte sur RTL: "J'étais en train de dormir quand une voisine a tapé sur la porte. Je suis sorti, il y avait plein de fumée partout et des flammes. J'ai prévenu ma famille et on s'est tous réfugié chez une voisine avec presque tous les habitants de l'étage. Après deux heures d'attente, les pompiers sont venus nous chercher. Il y avait beaucoup de panique, on a du s'organiser".

00h55: Un violent incendie s'est déclaré dans un immeuble d'habitation de la cité Paul-Eluard à Bobigny en Seine-Saint-Denis hier soir vers 21h20, selon le Parisien. Le feu a fait trois victimes: deux filles de 3 et 7 ans et une femme de 20 ans. Trois autres personnes sont hospitalisées en urgence absolue et leur pronostic vital engagé. Deux autres seraient blessées dans un état léger.

Le feu, dont on ignore encore la cause, a été maîtrisé vers 23 heures. Le gymnase Paul-Eluard a été ouvert pour héberger les habitants de l'immeuble et une cellule psychologique a été mise en place.

Selon Le Parisien, un incendie s’était déjà déclaré, il y a quelques mois, au septième étage de ce même immeuble. « Le problème, c’est qu’il n’y a pas d’entretien ici ! C’est pas aux normes », déplore un habitant. ‬

Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article