Le député de La France Insoumise François Ruffin demande la démission d'Emmanuel Macron - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le député de La France Insoumise François Ruffin demande la démission d'Emmanuel Macron

Le député de La France Insoumise François Ruffin demande la démission d'Emmanuel Macron
Le député de la France insoumise ne mâche pas ses mots. François Ruffin s'est exprimé devant les caméras, non loin du palais présidentiel, ce dimanche 2 décembre. Objectif affiché, "rapporter l'état d'esprit de [ses] concitoyens" et appeler à la démission d'Emmanuel Macron. Une déclaration qui est intervenue au moment même où une réunion d'urgence se tenait à l'Élysée, après les violences qui ont émaillé la dernière manifestation des gilets jaunes à Paris.
 
"De la colère, on est passé à la rage", a affirmé le député de la Somme. "L'orgueil du président de la République, sa surdité, son obstination, son absence de concessions sont une machine à haine". Il a ensuite relaté des propos qu'ils auraient entendu auprès des contestataires. "Qu'ai-je entendu durant deux jours : 'Il va terminer comme Kennedy' (...)".
 
S'il assure avoir appelé au calme, François Ruffin a violemment taclé le président de la République, qu'il tient pour responsable de la colère des Français. "C'est lui qui met notre pays à feu et à sang", affirme-t-il, reprenant à son compte les nombreux appels à démissionner formulés par des manifestants. "Que disent les Français que j'ai rencontrés ? Que Emmanuel Macron doit partir. Qu'il doit partir en auto, en moto, à cheval, en trottinette (...), mais qu'il doit partir (...) avant de rendre notre pays fou". Le député a été salué par quelques applaudissements à la fin de sa déclaration.
 
Plus tôt dans la journée, Jean-Luc Mélenchon a enjoint les groupes de l'Assemblée à se joindre à une motion de censure que les députés communistes et insoumis comptent déposer "la semaine prochaine". "Le président a choisi pour l'instant le pire des scénarios, le pourrissement. Ce n'est pas ça qu'il faut faire. Il faut donner raison aux gilets jaunes pour faire baisser la tension et recommencer à discuter", a déclaré le leader de la France insoumise sur BFMTV. Il a également plaidé pour une dissolution de l'Assemblée, également suggérée par Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement national.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article