Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

En direct - Gilets Jaunes - Edouard Philippe sur TF1 annonce une loi nouvelle durcissant les sanctions contre les casseurs et les manifestations non déclarées - 80.000 forces de l'ordre mobilisées samedi prochain

En direct - Gilets Jaunes - Edouard Philippe sur TF1 annonce une loi nouvelle durcissant les sanctions contre les casseurs et les manifestations non déclarées - 80.000 forces de l'ordre mobilisées samedi prochain

20h06: Edouard Philippe est interrogé par Gilles Bouleau sur TF1 et annonce une "loi nouvelle" durcissant les sanctions contre "les casseurs" et les manifestations non déclarées.

"Nous sommes attachés à l'ordre public et nous avons pris la décision de mobiliser en masse des forces de l'ordre samedi prochain et il y aura de nombreuses interpellations. 80.000 forces de l'ordre seront en place samedi prochain. Le gouvernement est favorable à ce que notre loi soit modifiée et à sanctionner ceux qui ne respectent pas cette obligation de déclaration de la manifestation. Aujourd'hui si l'on veut défendre la liberté de manifester, il faut faire évoluer notre droit et compléter notre dispositif législatif. Au total, il y a eu plus de 1.000 condamnations, 5.600 gardes à vue depuis le début de l'événement. Parmi les auteurs des dégradations scandaleuses dans l'Arc de Triomphe, 13 ont été interpellés et placés en garde à vue."

13h55: Edouard Philippe sera l'invité du 20 heures de TF1 lundi soir pour annoncer de nouvelles mesures "d'ordre public" après les nouveaux débordements violents lors de "l'acte VIII" des "gilets jaunes" ce week-end, a-t-on appris auprès de Matignon.

"Face aux violences inacceptables qui se poursuivent sur le territoire, le gouvernement entend afficher une très grande fermeté et faire évoluer son dispositif d’ordre public. Ce sont des questions sensibles au sujet desquelles le Premier ministre a engagé des consultations et fera des annonces ce soir", a indiqué Matignon à l'AFP.

Des syndicats de policiers, dont Alliance, réclament notamment la création d'un fichier de personnes interdites de manifestations, sur le modèle des interdits de stade, qui pourraient pointer au commissariat en amont d'évènements sensibles.

Autre mesure demandée par des représentants des forces de l'ordre : le placement sous mandat de dépôt des personnes condamnées à de la prison ferme pour des violences en marge de manifestations, signifiant leur envoi en maison d'arrêt dès leur condamnation.

Samedi soir, le secrétaire d'Etat à l'Intérieur Laurent Nunez avait indiqué qu'une "réflexion" était "en cours" au gouvernement "pour savoir s'il faut durcir les textes pour éviter ce genre de débordements et surtout qu'ils soient punis". Il avait évoqué "la mesure éventuellement d'avoir un fichier, d'avoir un durcissement de la législation pénale dans un certain nombre de circonstances".

L'idée de ce fichier a été soutenue lundi par le patron de La République en Marche (LREM), Stanislas Guérini, appelant à "solliciter tout l'arsenal de solutions, y compris sécuritaire".

"Face à l'ultra violence, il faut de l'ultra sévérité" contre les "voyous", a estimé de son côté le ministre des Comptes Publics Gérald Darmanin.

Un total de 345 personnes ont été interpellées samedi et 281 placées en garde à vue dans toute la France dans le cadre des mobilisations de "l'acte VIII" des "gilets jaunes", a indiqué lundi le ministère de l'Intérieur, qui avait comptabilisé 50.000 manifestants samedi.

A Paris, des individus sont parvenus, en défonçant la porte avec un engin de chantier, à pénétrer dans l'enceinte du ministère du porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, qui a dû être exfiltré.

Des membres des forces de l'ordre ont également été violentés, dans le centre de la capitale ou encore à Dijon.

Source JMM
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article