Eurovision : "Stop Homophobie" va porter plainte contre des chroniqueurs de C8 après leurs propos sur Bilal Hassani, candidat - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Eurovision : "Stop Homophobie" va porter plainte contre des chroniqueurs de C8 après leurs propos sur Bilal Hassani, candidat

L'Eurovision est décidément au centre de bien des polémiques, notamment concernant Bilal Hassani, candidat vivement critiqué par de nombreuses personnes. A tel point que l'association Stop Homophobie a décidé de porter plainte contre TPMP people, à cause de déclarations jugées homophobes de la part des chroniqueurs.
 
Alors que la finale de Destination Eurovision aura lieu le 26 janvier prochain, Bilal Hassani se place parmi les favoris pour représenter la France à l'occasion du concours de chant européen. Le chanteur et youtubeur est très populaire auprès du public. Mais, à cause de son look atypique et de son goût pour le transformisme, il est la cible de nombreuses critiques et insultes homophobes.
 
Ces critiques viennent aussi bien de la part de particuliers que de célébrités. Ainsi, Philippe Manoeuvre n'a pas hésité à avoir des mots très durs envers lui, qualifiant l'Eurovision de "fête à neuneu (...) avec des transsexuels barbus". Les chroniqueurs de TPMP people ne sont pas en reste, puisqu'ils ont affirmé que l'interprète du titre Roi bénéficiait de favoritisme. Catherine Rambert a par ailleurs tenu des propos qui ont choqué bien des téléspectateurs : "Est-ce qu’on peut rappeler quand même que l’Eurovision est un concours de chanson ? Là on dirait un concours de déguisements et de travestis."
 
Ces propos n'ont pas du tout été au goût de l'association Stop Homophobie, qui a annoncé sur Twitter son intention de s'engager dans "des poursuites pour défendre Bilal."

On ne peut plus rien dire !!!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article