Gilets jaunes : Jérôme Rodriguez est gravement blessé à l'oeil lors de la manifestation Place de la Bastille - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Gilets jaunes : Jérôme Rodriguez est gravement blessé à l'oeil lors de la manifestation Place de la Bastille

Gilets jaunes : Jérôme Rodriguez est gravement blessé à l'oeil lors de la manifestation Place de la Bastille
Le temps d'une soirée, la place de la République devait être la place des "gilets jaunes". Tous étaient réunis pour une "nuit jaune", une nocturne qui visait à fédérer un mouvement qui a tendance à se diviser. Rapidement, les tensions sont devenues de plus en plus vives. La place de la République est investie par les CRS en début de soirée, comme ce fut déjà le cas plus tôt à Bastille.
 
Aux alentours de 16 heures, la manifestation a changé de visage sur la place de la Bastille. Elle devient le théâtre d'affrontements entre forces de l'ordre et "gilets jaunes". Les gendarmes multiplient les charges et les tirs de gaz lacrymogènes. Ils font usage d'une lance à eau pour les disperser. L'un d'entre eux se filme en direct sur l'application Facebook live. Il se retrouve face à un groupe des forces de l'ordre. Un bruit sourd retentit, l'homme semble s'écrouler. Il est blessé à l’œil droit. On apprendra qu'il s'agissait d'un "gilet jaune" très impliqué, proche d'Éric Drouet, du nom de Jérôme Rodrigues. Il est évacué par les pompiers.
 
Vers 18 heures, le calme est revenu à Bastille, point de convergence de quatre cortèges distincts déclarés en préfecture qui défilaient jusque-là dans le calme. Éric Drouet se trouvait dans le défilé et annonce son refus de participer au grand débat. Un autre cortège parti des Champs-Élysées est passé par l'Assemblée nationale et Bercy, siège du ministère des Finances.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article