Journaliste et homme de culture, Henry Chapier est décédé - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Journaliste et homme de culture, Henry Chapier est décédé

« Henry Chapier (…) a quitté son célèbre divan » : le maire adjoint de Paris pour la culture, Christophe Girard, a choisi cette métaphore pour partager sur Twitter l’annonce du décès de ce journaliste et homme de culture, dimanche 27 janvier.
 
Né en 1933 en Roumanie, arrivé en France à l’âge de 15 ans, Henry Chapier fut d’abord un critique de cinéma reconnu, notamment à Combat, puis au Quotidien de Paris. Il réalise en parallèle quatre films.
 
Il rejoint la télévision publique à la fin des années 1970 et y anime notamment l’émission « Le Divan » à partir de 1987. Personnalités de la politique, des arts et du show-business se sont succédé sur son divan jaune. Elles y improvisaient (leur interlocuteur dans le dos, ce qui constituait parfois une gêne manifeste) quelques confidences sur leur parcours et leurs attentes. Le concept sera repris par Marc-Olivier Fogiel.
 
Interrogé dans Le Monde en novembre 2009, à l’occcasion de la publication d’un coffret DVD réunissant vingt-quatre de ses plus célèbres entretiens, sur les raisons pour lesquelles, selon lui, l’émission était devenue « culte », il avait répondu : « Les gens me disent en général que je donnais du temps à mes invités. Je ne les matraquais pas, je les laissais parler. Ma technique d’interview était très douce. Et puis, il y avait malgré tout ce climat, autre que le face-à-face. Cela créait quelque chose d’un peu différent. » Pour autant, il refusait de voir ce programme comme une « émission de confidences », terme qui l’exaspérait . «J’obtenais de mes invités qu’ils parlent de leur vision de la vie, de leur vocation. A l’époque, à la télévision, personne ne parlait de son enfance à personne. Aujourd’hui, c’est devenu quasi systématique. Moi, c’est le déclic, le processus intérieur qui a mené à ce désir profond d’être actrice, peintre ou médecin, qui me passionnait. Ce n’était pas de l’ordre de l’intime superficiel. »
 
Il quitte ensuite la télévision pour fonder la Maison européenne de la photographie, à Paris, qu’il préside de 1996 à 2017. La MEP a confirmé son décès dans un communiqué, dimanche : « Jean-François Dubos, le président de la Maison européenne de la photographie, ainsi que son directeur Simon Baker, et l’ensemble du conseil d’administration, dont Jean-Luc Monterosso co-fondateur de la MEP, ont le regret de faire part du décès d’Henry Chapier survenu la nuit dernière. »

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article