Air Cocaïne : Six ans après la spectaculaire saisie, l'affaire jugée à Aix-en-Provence - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Air Cocaïne : Six ans après la spectaculaire saisie, l'affaire jugée à Aix-en-Provence

C'est un procès particulièrement attendu. L'affaire "Air Cocaïne" arrive ce lundi 18 février devant les juges, six ans après la spectaculaire saisie. Et une question devrait logiquement dominer les débats : la ligne entre Punta Cana et Saint-Tropez était-elle celle des livraisons de cocaïne ?
 
En effet, quelques semaines avant la fameuse saisie en République Dominicaine, les mêmes hommes et le même avion avaient effectué deux étranges allers-retours transatlantiques. Comme ce 9 décembre 2012, où, une fois posé, le Falcon 50 laisse descendre un seul passager et une dizaine de valises curieusement décrites comme boueuses par des employés du petit aéroport.
 
Un douanier, qui fait partie des accusés, laisse alors passer les 300 kilos de bagages. Les valises, embarquées dans deux limousines de location avant d'être déchargées dans une station service de la région, ne seront jamais retrouvées.
 
Un manège qui avait alerté les gendarmes. Et quatre mois plus tard, dans la nuit du 19 au 20 mars 2013, pas moins de 26 valises, remplies de cocaïne, ont été découvertes à bord du Falcon 50 alors que le jet privé s'apprêtait à décoller de Pinta Cana pour rejoindre la France.
 
Quatre Français, les pilotes Bruno Odos et Pascal Fauret ainsi que les passagers Nicolas Pisapia et Alain Castany, sont immédiatement arrêtés. Malgré leurs dénégations, ils seront condamnés par la justice dominicaine, en 2015, à vingt ans de prison.
 
Le procès doit se dérouler du 18 février au 5 avril à Aix-en-Provence. Pour cette affaire de trafic de drogue international "en bande organisée", pas de jurés mais une cour d'assises spéciale, composée de cinq magistrats professionnels.
 
Ils jugeront neuf hommes dont certains encourent trente ans de réclusion criminelle. Six ans après les premiers signalements puis la saisie de 680 kilos de cocaïne et de multiples rebondissements, ils vont pouvoir s'expliquer sur cette affaire.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article