Décès d’Emiliano Sala : Des fans de Southampton miment un avion pour se moquer - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Décès d’Emiliano Sala : Des fans de Southampton miment un avion pour se moquer

Le joueur est décédé en janvier dans un crash entre la France et le Royaume-Uni.
 
C’est une moquerie qui fait scandale. L’équipe de Southampton recevait celle de Cardiff, samedi, en Premier League, la Ligue 1 anglaise. Et deux fans du club hôte se sont amusés de la récente mort d’Emiliano Sala, transféré de Nantes à Cardiff cet hiver, en mimant un avion.
 
Si provocations et moqueries de plus ou moins bon goût font partie du monde des supporteurs de foot, Southampton a promis d'exclure ceux narguant de la sorte le décès de l’Argentin de 28 ans, disparu en vol, le 21 janvier, au large de l’île anglo-normande de Guernesey.
 
«Southampton peut confirmer que deux fans sont en détention et interrogés par la police. Le club continuera à collaborer avec la Police du Hampshire pour identifier les individus coupables de gestes indécents envers les supporteurs de Cardiff», écrit Southampton dans un communiqué.
 
Un tel comportement n'a pas sa place dans notre football et ne sera pas toléré au stade St Mary (NDLR. l’enceinte où évolue le Southampton FC). Le club se montrera extrêmement sévère envers toute personne coupable de tels actes et compte interdire ces supporteurs une fois identifiés», ajoute le communiqué.
 
Le match à Southampton était le premier de Cardiff depuis la confirmation que le corps trouvé dans l'épave de l'avion au fond de la Manche est bien celui d’Emiliano Sala.
 
A l'opposé de ce geste irrespectueux et stupide, Les supporters du FC Nantes ont rendu dimanche un ultime hommage au buteur Emiliano Sala, décédé dans un accident d'avion, en scandant son nom dans un stade de la Beaujoire qui affichait complet face à Nîmes.
 
En l'honneur de l'attaquant argentin, dont le corps a été identifié jeudi, le club avait décidé de vendre les places restantes pour le match contre Nîmes au prix symbolique de 9 euros, le numéro du joueur, avant d'annoncer samedi soir qu'elles étaient toutes écoulées.

Des petits cons...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article