Essonne : Un homme tente d'égorger sa femme et ses deux enfants - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Essonne : Un homme tente d'égorger sa femme et ses deux enfants

Une scène digne d'un film d'horreur s'est déroulée dans un foyer de Sainte-Geneviève-des-Bois, dans l'Essonne. Au cours de la nuit du dimanche 24 février, un homme a sauvagement agressé son épouse et ses deux enfants au couteau, pour tenter de les égorger. Selon les informations du Parisien, les victimes, dont un adolescent blessé au bras, et un nourrisson sévèrement atteint à la joue et au cou, ont néanmoins survécu.
 
Visiblement en proie à une crise de démence lors de son interpellation par les policiers locaux, l'homme a surgi nu, aux alentours de 4h30 lundi matin, dans la chambre où dormaient sa femme et leur bébé de 10 mois, pour les attaquer.
 
Armé d'un couteau, il s'est d'abord jeté sur sa concubine qui tentait de le raisonner, avant de s'en prendre à leur fils, après que celle-ci ait réussi à le repousser. D'après les détails fournis par le quotidien, l'assaillant est parvenu à blesser "gravement" l'enfant, à la joue, puis au cou "sur plus de 10 centimètres de long".
 
Mais la soirée macabre ne s'est pas arrêtée là, puisque l'aîné du couple, alerté par les cris de sa mère, s'est empressé d'intervenir. Le jeune homme est alors attaqué par son père, qui le blesse au bras. Il parvient à fuir pour aller prévenir les voisins, qui déjà réveillés par les cris de la famille, appellent le commissariat situé à une centaine de mètres de leur domicile, rue de la Mare-au-Chanvre.
 
Sur place, les autorités trouvent un homme "en furie", et sont contraints d'user de leur pistolet à impulsion électrique pour le maîtriser. Une source du Parisien affirme que l'agresseur "s'était auto mutilé" avant l'arrivée des forces de l'ordre. Selon cette même source, la mère et ses deux fils ont été conduits à l’hôpital.
 
Le parquet d'Évry va désormais tenter de faire la lumière sur les circonstances du drame, qui demeurent "très floues", précise le journal. Le ministère public a commandé une expertise psychiatrique de l'interpellé, afin de déterminer si son état se prête à d'éventuelles suites judiciaires.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article