La scène effrayante d'un avion British Airways pris dans une tempête et obligé de renoncer à son atterrissage à Gibraltar - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

La scène effrayante d'un avion British Airways pris dans une tempête et obligé de renoncer à son atterrissage à Gibraltar

La scène effrayante d'un avion British Airways pris dans une tempête et obligé de renoncer à son atterrissage à Gibraltar
Un avion de la compagnie aérienne britannique British Airways a été contraint d’abandonner son atterrissage prévu à Gibraltar après avoir rencontré de puissantes rafales de vent, rapporte CNN. Au sol, un témoin a filmé la scène étonnante et l’a posté sur Twitter.
 
Sur les images, on voit l’avion vaciller d’un côté puis de l’autre devant un Richard Whalley effaré qui a filmé l’incident. « Je travaille sur le port, a-t-il raconté à la chaîne américaine. Il était fermé à cause de vents violents. En regagnant mon bureau, [j’ai] entendu de forts bruits de moteur et en levant les yeux, j’ai vu l’avion faire de drôles de manœuvres. »
 
Le vol BA492 avait décollé de l’aéroport de Londres Heathrow à 8h25 et devait atterrir sur le territoire britannique d’outre-mer de Gibraltar à 12h20. Mais en raison des fortes turbulences au large des côtes du sud de l’Europe, c’est finalement à Malaga en Espagne que l’appareil, un Airbus A320 d’une capacité de 100 à 240 passagers, s’est posé.
 
« En raison des forts vents dans la région de Gibraltar, nos pilotes ont décidé d’atterrir à Malaga par précaution », a déclaré la compagnie aérienne dans un communiqué. British Airways s’est excusé auprès des voyageurs pour la gêne occasionnée. « A aucun moment la sécurité n’a été mise en danger, a poursuivi la compagnie. La sécurité de nos clients et de notre équipe est toujours la priorité numéro un. »

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article