Le Fil Actu - Apès une violente polémique de plusieurs heures, Decathlon a annoncé mardi soir le retrait du "hijab de running" que la marque souhaitait commercialiser en France - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le Fil Actu - Apès une violente polémique de plusieurs heures, Decathlon a annoncé mardi soir le retrait du "hijab de running" que la marque souhaitait commercialiser en France

Le Fil Actu - Apès une violente polémique de plusieurs heures, Decathlon a annoncé mardi soir le retrait du "hijab de running" que la marque souhaitait commercialiser en France
 
10h50: Decathlon a annoncé mardi soir le retrait du "hijab de running" que la marque souhaitait commercialiser en France dès le mois de mars, et qui était déjà présent sur son site de vente en ligne. Sur les réseaux sociaux et parmi les responsables politiques, beaucoup s'offusquaient de ce choix, que Decathlon a d'abord voulu défendre. Avant de, finalement, faire volte-face face à "la violente polémique suscitée et aux menaces proférées", selon un communiqué du groupe publié mardi en début de soirée.

Sur RTL, la ministre des solidarités et de la santé Agnès Buzyn a rappelé qu’un tel produit n’était « pas interdit par la loi ». Et d’ajouter : « C’est une vision de la femme que je ne partage pas. J’aurais préféré qu’une marque française ne promeuve pas le voile. »

Sur Twitter, Aurore Bergé, porte-parole de La République en marche (LRM), a pour sa part écrit : « Le sport émancipe. Il ne soumet pas. Mon choix de femme et de citoyenne sera de ne plus faire confiance à une marque qui rompt avec nos valeurs. »

Sur BFM-TV, le président du MoDem, François Bayrou, a déclaré que « la société française, c’est une société qui dans sa tradition refuse qu’on couvre le visage et le corps humain à l’excès ». Et le président (Les Républicains) du Sénat, Gérard Larcher, a dit ne pas vouloir partager « tout ce qui peut enfermer la femme, fût-ce au nom d’une ritualité qui n’est pas la valeur profonde d’une religion ».

Quant au président de la formation souverainiste Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan – qui avait aussi demandé à ce que le produit soit retiré de la vente –, il appelait au boycott, tout comme la présidente du groupe PS à l’Assemblée nationale, Valérie Rabault. « C est honteux et je rappelle que la loi interdit de se cacher le visage.

Decathlon va perdre plus de clients qu’il ne va en gagner », a également tweeté l’ancienne ministre de l’environnement, sous Jacques Chirac, Corinne Lepage.

 
Mardi 26 février
 
18h17: Décathlon renonce finalement à la commercialisation de son "hijab de running". Xavier RIVOIRE, directeur de la communication de l'enseigne, l’annonce sur RTL : « Nous prenons effectivement décision en toute responsabilité en ce mardi soir, de ne pas commercialiser à l’heure qu’il est ce produit en France. »
 
9h55: Le groupe Decathlon a décidé de vendre des "hijabs de running" en France. Une initiative qui ne plaît pas à la ministre de la Santé. Ce matin au micro de RTL, Agnès Buzyn a déclaré qu'elle aurait "préféré qu'une marque française ne promeuve pas le voile".
 
"Il est évidemment permis, et on sait bien que la laïcité en France permet le port du voile. C'est notre société. Mais personnellement, je n'ai pas envie qu'on favorise la différenciation entre les hommes et les femmes", a ajouté Agnès Buzyn.
 
Le groupe Decathlon n'est pas le premier équipementier à se lancer dans la "mode islamique". H&M, Uniglo ainsi que Nike se sont déjà positionnés dans le secteur.
 
"Ce vêtement en polyester permettra à celles qui décideront de le porter de gagner en confort lors de leurs séances", expliquait la page du produit, mise en ligne dimanche et supprimée depuis. Le hijab de course a été "testé plusieurs fois par 20 femmes qui portent habituellement le hijab", et "validé pour son confort et sa respirabilité", détaillait l’équipementier.
 
Le produit devrait être commercialisé à partir du mois de mars.
 
Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article