Suspect arrêté pour l'incendie d'un véhicule de Sentinelle - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Suspect arrêté pour l'incendie d'un véhicule de Sentinelle

Suspect arrêté pour l'incendie d'un véhicule de Sentinelle

Un suspect a été interpellé et placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur l'incendie d'un véhicule du dispositif Sentinelle de prévention du terrorisme lors des manifestations de "Gilets jaunes" à Paris, samedi, a annoncé le parquet.

Cet individu est notamment poursuivi pour destruction par un incendie d'un bien d'utilité publique, dit-on de même source.

Hier, lors de l'acte 13 de la mobilisation des Gilets jaunes, une voiture «Mission Vigipirate» utilisée par les militaires de l'opération Sentinelle – comme on peut le voir sur les écussons collés sur les flancs du véhicule – a été prise à partie et incendiée. Elle se situait à proximité de la Tour Eiffel.
 
Selon Le Figaro, la Tour Eiffel a été fermée au public à la suite de cet incendie. La fumée aurait en effet gagné le premier étage du bâtiment. En outre, le mur de verre entourant la Tour Eiffel aurait été pris pour cible.

La destruction par le feu de cette fourgonnette, a proximité de la Tour Eiffel, a été vivement condamné par plusieurs membres du gouvernement, dont le ministre de l'Intérieur, qui a exprimé sur Twitter sont "indignation" et son "dégoût".

"Les militaires de la mission Sentinelle protègent au quotidien nos compatriotes du risque terroriste", a déclaré Christophe Castaner. "Ces attaques sont intolérables. Tout sera mis en œuvre pour que leurs auteurs soient appréhendés et jugés."

Le député Les Républicains des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti, a lui estimé que «jeter des cocktails Molotov sur nos forces de l’ordre et incendier des véhicules de la force sentinelle» était «tout simplement criminel».

Le député Rassemblement national du Gard, Gilbert Collard, a pour sa part accusé : «L’incendie du véhicule Vigipirate révèle l'infiltration des Gilets jaunes par des hordes de black-blocs d’extrême-gauche antipatriotiques organisées pour nuire au mouvement.» 

Marre de ces extrémistes, quant à ce G Collard, c'est beau d'accusé les extrémistes de gauche, alors qu'il y a aussi des extrémistes de droite...

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article