Francis Lalanne recalé par la gendarmerie nationale pour être un Gilet jaune - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Francis Lalanne recalé par la gendarmerie nationale pour être un Gilet jaune

Les gendarmes n'ont pas apprécié l'engagement de Francis LALANNE contre le gouvernement. Le chanteur espérait pouvoir devenir chef d'escadron. Mais ses récents propos lui ont porté préjudice. Son dossier pour être réserviste a été recalé par la gendarmerie nationale. Francis LALANNE souhaitait pourtant réaliser "un acte patriotique", en se rendant "une semaine par mois" dans un commissariat. "Quand j'avais 20 ans, j'étais objecteur de conscience, donc j'ai refusé de faire mon service militaire. Avec le temps et le recul que te donne l'âge, je me suis rendu compte que je n'avais pas donné à mon pays quelque chose, c'est comme si je lui devais quelque chose".
 
Si la gendarmerie a refusé le dossier du chanteur, c'est en raison de ses prises de parole publiques à l'occasion desquelles il a ouvertement critiqué le gouvernement, et porté un gilet jaune. Un comportement qui n'est pas compatible avec le droit de réserve qui s'impose à un réserviste, estime-t-elle. Francis LALANNE prévoyait de "faire tomber MACRON, le dernier roitelet de la monarchie constitutionnelle de 1958". Au-delà du chef de l'état, il critiquait aussi le ministre de l'Intérieur, Christophe CASTANER, qu'il accusait d'être les responsables des actes de violence "contre des gens innocents" observés en marge des manifestations de Gilets jaunes. "Ce sont eux qui créent la violence. Ils sont à l'origine de tous ces crimes contre l'humanité" poursuivait-il.
 
Sur le site officiel d'inscription à la réserve est inscrit en toutes lettres à l'article R.434-29 relatif aux dispositions propres à la police nationale ou à la gendarmerie nationale, l'éthique que les gendarmes doivent respecter. "Le policier est tenu à l'obligation de neutralité. Il s'abstient, dans l'exercice de ses fonctions, de toute expression ou manifestation de ses convictions religieuses, politiques ou philosophiques, peut-on lire. Lorsqu'il n'est pas en service, il s'exprime librement dans les limites imposées par le devoir de réserve et par la loyauté à l'égard des institutions de la République. Dans les mêmes limites, les représentants du personnel bénéficient, dans le cadre de leur mandat, d'une plus grande liberté d'expression".
 
Francis LALANNE a co-signé une lettre ouverte Jean-Marc GOVERNATORI, co-secrétaire de l'Alliance écologiste indépendante (un mouvement qu'il a lui-même créé en 2009) et dans laquelle les deux hommes proposent de représenter les Gilets jaunes aux élections européennes de 2019, dans le but de transformer l'insoumission en vote. "Je garantis aux Gilets jaunes la possibilité d'aller devant le peuple. Les élections européennes, c'est dans cinq mois. Ils ont le temps de faire campagne. À notre avis, la meilleure réponse au conflit, c'est le vote, la seule issue, la seule sortie efficace à l'impasse" explique Jean-Marc GOVERNATORI à nos confrères de "Nice Matin". "Il faut obtenir par les urnes et non par la violence. Francis et moi avons été très choqués par les événements qui ont embrasé Paris. Policiers et gendarmes, c'est sacré ! Sortir du consumérisme, aller vers une implication des citoyens, une autonomie, une coopération. On est obsédé par la croissance économique, qui n'est pas la solution, mais le problème. Pour être bien ensemble, il faut dépasser l'avoir".

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article