Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

"Je danse le mia" : Michael Youn adapte au cinéma le tube du groupe IAM

C'est confirmé. Fabien FRAGIONE, le frère d'AKHENATON a confié à Manon MARIANI du "Mouv'" qu'un film tiré du classique du groupe IAM "Je danse le mia" (au sample funky de George BENSON "Give Me The Night") est bien en préparation pour le printemps 2020. Michael YOUN en sera le réalisateur, et Rayane BENSETTI devrait tenir le premier rôle. "Il a une vraie légitimité à réaliser des films qui sont liés à des univers musicaux. Il avait fait un film comme "Fatal" qui était une sacrée réussite" déclare Fabien FRAGIONE.
 
"Le mia", écrit par Matt ALEXANDER reprendra la première phrase de la chanson : "Je te propose de voyager dans le temps..." pour développer l'histoire, et le film s'inspirera en partie de "Retour vers le futur". "Pour vous résumer l'intrigue du film, c'est l'histoire d'un jeune homme des années 90, fan de rap, qui sera projeté dans le futur, à savoir dans les années 2020". Ce saut dans le temps sera l'occasion pour le personnage de Rayane BENSETTI de rencontrer ceux qui font vivre le rap au présent, tel que... JUL.
 
Le tournage qui débutera à l'automne prochain, évoque aussi les noms de NAPS, SOPRANO ou SCH. Mais si AKHENATON sera en charge de la B.O. du film, le groupe IAM n'a prévu de participer ni au long-métrage, ni à sa bande-son. "AKHENATON sera consultant artistique mais pas décisionnaire... Juste à titre officieux. Il va intervenir au niveau de la composition de la musique originale. Il a une intervention très musicale". A suivre...
 
IAM est un groupe de rap français, originaire de Marseille, créé en 1988 et composé d'AKHENATON (Philippe FRAGIONE), de SHURIK'N (Geoffroy MUSSARD), de FREEMAN (Malek BRAHIMI), de KHEOPS (Eric MAZEL), d'IMHOTEP (Pascal PEREZ) et de KEPHREN (François MENDY).
 
Le collectif explose véritablement en 1994 grâce au tube "Je danse le mia" (Top 1 durant huit semaines) au clip réalisé par Michel GONDRY. C'est le deuxième single le plus vendu en France cette année-là, juste derrière Neneh CHERRY & Youssou N'DOUR ("7 Seconds"). Il sera suivi du "Feu" (Top 17), de "L'empire du côté obscur" (Top 14 en 1997), de "Petit frère" (Top 50 en 1998) ou d'"Independenza" (Top 19 la même année). Plus qu'une danse, le mia (anagramme du nom du groupe) était avant tout le reflet de l'état d'esprit de toute une génération, la jeunesse marseillaise des années 80, "chemise ouverte, chaîne en or qui brille".
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article