Le Fil Actu - GILETS JAUNES - Regardez les vidéos des forces de l'ordre qui utilisent les canons à eau et lacrymogènes sur les Champs-Elysées pour tenter de disperser la foule - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le Fil Actu - GILETS JAUNES - Regardez les vidéos des forces de l'ordre qui utilisent les canons à eau et lacrymogènes sur les Champs-Elysées pour tenter de disperser la foule

19h27: Le ministère de l'Intérieur comptabilise 28 600 manifestants en France, le plus faible total depuis le début du mouvement.
 
18h38: Après presque quatre mois d'existence, le mouvement reflue depuis plusieurs samedis. Pour l'acte 16, 39.300 manifestants avaient été recensés en France par le ministère de l'Intérieur. Et samedi le pouls du mouvement, qui conteste régulièrement ces chiffres officiels, semblait stagner.
 
Vers 14H00, l'Intérieur recensait 7.000 manifestants en France, dont 2.800 à Paris : une mobilisation un peu plus importante que samedi dernier à la même heure - 5.600 dans l'ensemble du pays et 1.320 dans la capitale. Après presque quatre mois de manifestations hebdomadaires, le mouvement semble déjà tourné sur sa grande journée nationale du 16 mars.
 
"On se prépare pour samedi prochain, ça va être gros", promet Christian, 67 ans, près des Champs-Élysées.
 
L'acte 18 du mouvement aura lieu le lendemain de la fin officielle du grand débat et espère rassembler "la France entière à Paris" pour lancer un "ultimatum" au gouvernement.
 
A une semaine de cette date cruciale, les "gilets jaunes" espèrent retrouver l'esprit des débuts du mouvement, lorsqu'ils avaient rassemblé 282.000 personnes sur les ronds-points et dans la rue le 17 novembre. Ils n'ont toutefois pas réussi à imposer leur tempo samedi à Paris. Ils promettaient d'occuper le Champ de Mars tout le week-end, mais le projet a tourné court : les forces de l'ordre ont empêché toute installation près de la Tour Eiffel dès vendredi soir.
 
A défaut, une poignée de "gilets jaunes", dont Priscillia Ludosky, se sont rassemblés avec des militants écologistes sous le monument dans la matinée . Quant à la manifestation qui promettait de faire "converger toutes les mobilisations" dans les rues de la capitale samedi, elle a finalement provoqué une scission des manifestants.
 
Au lendemain de la journée internationale des droits des femmes, un cortège emmené par des assistantes maternelles, vêtues de gilets roses, de femmes mobilisées contre les violences sexistes et arborant du violet, et de syndicats, ont fait plusieurs kilomètres dans Paris sur un parcours autorisé, avant de se disperser vers 16H00 sans incident.
 
Pendant ce temps, plusieurs centaines de "gilets jaunes" ont préféré rester massés en haut des Champs-Élysées. Après quelques tensions sporadiques - des grenades lacrymogènes répondant à des jets de projectiles - les forces de l'ordre commençaient à utiliser des canons à eau en fin d'après-midi pour disperser progressivement les manifestants.

17h50: Les forces de l'ordre sont en train d'utiliser les canons à eau et lacrymogènes sur les Champs-Elysées pour tenter de disperser la foule.

17h17: Selon Lyon Capitale, 500 personnes manifestent cet après-midi à Lyon lors de l’acte XVII de la mobilisation des Gilets jaunes. Le cortège est parti de la place Bellecour (Lyon 2e) avant d’emprunter les quais du Rhône en direction du sud.

Les forces de l’ordre ont utilisé à de nombreuses reprises des gaz lacrymogènes pour repousser les manifestants vers le sud de la Presqu’Ile. Les manifestants ont ensuite rejoint le 7e arrondissement par le pont Galliéni.

Plusieurs zones de crispations ont eu lieu avenue Berthelot et avenue Jean-Jaurès. Et notamment des face-à-face tendus avec les forces de l’ordre.

16h40: Quelques gaz lacrymogènes lancés par les forces de l'ordre en haut des Champs Elysées à 16h30.

16h38: Le Ministère de l'Intérieur annonce 7.000 manifestants en France dont 2.400 à Paris à 14h.

15h35: Entre 1.000 et 2.000 "gilets jaunes" ont pris part à la manifestation cet après-midi au Puy-en-Velay, où la préfecture de Haute-Loire avait été incendiée le 2 décembre dernier. Le préfet de Haute-Loire a indiqué à 13 heures que de nombreux contrôles avaient été effectués et avaient permis la saisie d'objets tels que "des boules de pétanques, des battes de baseball, un jerrycan, un maillet, ou encore une scie ou un sabre japonais."

14h37: Sept personnes ont été interpellées à Paris selon la Préfecture de Police.

14h01: A Nantes (Loire-Atlantique), les "gilets jaunes" sont rassemblés aux abords de la zone commerciale d'Atlantis.

13h22: Un rassemblement de "gilets jaunes" se tient en ce moment à l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle. Sur le groupe Facebook "Envahissons le T1 de Roissy CDG", ils étaient appelés à se faire passer pour des voyageurs avant d'enfiler un gilet jaune et de danser sur de la musique pour protester contre la privatisation du groupe Aéroports de Paris.

11h46: Quelques centaines de manifestants ont débuté dans le calme une marche dans Paris.

11h00: Quelques centaines de gilets jaunes qui étaient sur la Place de l'Etoile ont été évacués par les CRS à Paris un peu avant 11h ce matin. Des "Gilets roses" portées par les assistantes maternelles se joignent au mouvement.

10h45: Le maire de Phalsbourg (Moselle) a pris un arrêté interdisant ce 9 mars l'utilisation par les forces de l'ordre du lanceur de balles de défense (LBD40) à l'occasion d'une manifestation annoncée des Gilets jaunes pour l'acte 17.

10h12: Une dizaine de manifestants tentent de bloquer le pont d'Iéna à Paris créant les premières tensions avec les forces de l'ordre.

08h54: Dès vendredi soir, une trentaine de manifestants ont tenté d'installer quelques structures près de la Tour Eiffel, mais ont rapidement été délogés par les forces de l'ordre, a constaté un journaliste de l'AFP.

"A défaut de l'annonce de vraies mesures, nous resterons sur place tout le week-end et au-delà si nécessaire", assure la page Facebook de l'événement, qui compte 1.400 participants déclarés sur Facebook et 6.000 "intéressés". Cette occupation du Champ de Mars a été largement relayée par les figures historiques du mouvement.

"Les 8,9, 10, gros sit-in, grosse mobilisation", promettait Maxime Nicolle dans une vidéo jeudi. "On dormira sur place." Le sit-in parisien doit "installer nos rond-points au coeur de la capitale, là où nous serons visibles de tous et entendus", expliquait de son côté Priscillia Ludosky la semaine dernière en conférence de presse.

07h30: Pour cet "acte 17", plusieurs figures des "gilets jaunes", dont Priscillia Ludosky, Eric Drouet et Maxime Nicolle, sont attendus sur place. D’autres manifestations sont prévues samedi à Paris, notamment un flash-mob géant à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle pour protester "contre la vente d’ADP (aéroports de Paris)".

Au lendemain de la journée des droits des femmes, l’événement Facebook intitulé "les femmes donnent de la voix" appelle à défiler samedi à partir de 10h30 près de l’Arc de Triomphe.

De nombreux rassemblements sont également prévus samedi dans plusieurs régions, notamment à Bordeaux, l’un des bastions des "gilets jaunes", à partir de 13h place de la Bourse. A Toulouse, autre foyer important du mouvement, une manifestation se tiendra à partir de 14h allée Jean-Jaurès, à proximité du Capitole.

Des défilés sont programmés également à Lille, Strasbourg, Lyon, au Puy-en-Velay (à 75 km de Saint-Etienne), à Foix (Ariège) ou encore à Périgueux (Dordogne).

Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article