Pamela Anderson demande l'arrêt des émissions de télé-réalité "laides", "superficielles" et "désespérées" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Pamela Anderson demande l'arrêt des émissions de télé-réalité "laides", "superficielles" et "désespérées"

L'actrice américano-canadienne dénonce une épidémie de laideur et de compétitions superficielles.
 
En parallèle de son engagement pour la cause animale, Pamela Anderson s'est trouvée un nouveau combat à mener. L'actrice américano-canadienne a publié dimanche une série de tweets dans lesquels elle réclame l'arrêt des émissions de télé-réalité.
 
La star, qui a notamment participé l'an dernier à Danse avec les stars sur TF1, mais aussi à Dancing on Ice en 2013 et Big Brother en Angleterre et en Australie (en 2008 et 2011), a expliqué ne pas avoir apprécié y participer.
 
"Est-ce que j'ai aimé faire de la télé-réalité ? S'il vous plaît, plus jamais d'émissions de télé-réalité, ou de stars de télé-réalité. Même la France en est polluée", a-t-elle commencé. "C'est une épidémie de laideur, de compétitions superficielles et désespérées qui exploitent les artistes".
 
Pamela Anderson a poursuivi en expliquant que souvent, les agents de célébrités les poussent à participer à ce genre de programmes très bien payés - et récupèrent une grosse commission.
 
"Au final, vous vous retrouvez sans avoir gagné ni joie, ni vraiment beaucoup d'argent. Vous vous sentez utilisés, sales, et sans aucun sentiment d'avoir accompli quelque chose", a écrit l'ancienne star d'Alerte à Malibu. " A moins bien sûr, que vous arriviez à trouver un sens à tout ça ou un peu de rédemption en faisant un don à une oeuvre de charité".
 
"C'est comme ça que j'ai réussi à me pardonner", a conclu la célèbre blonde de 51 ans, sans préciser à quelle association elle avait reversé ses gains issus de la télé-réalité.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article