Regardez l'échange musclé hier soir à Pessac entre Emmanuel Macron et une gilet jaune lors d'une réunion - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Regardez l'échange musclé hier soir à Pessac entre Emmanuel Macron et une gilet jaune lors d'une réunion

Une femme a profité de l'intervention d'Emmanuel Macron à Pessac pour l'interpeller et lui offrir un collier “gilet jaune”, que le chef de l'Etat a refusé de porter.
 
Elle a exprimé son mécontentement au chef de l’Etat. Une « gilet jaune » a pris à partie Emmanuel Macron lors de son intervention à Pessac (Gironde), rapporte Franceinfo. Le président participait alors à une intervention avec un public de femmes pour s’entretenir de leur situation et était accompagné de Marlène Schiappa.
 
La femme qui l’a interpellé a voulu lui offrir « un petit cadeau », lui donnant un pendentif « gilet jaune » de Bordeaux. « Si vous avez envie de faire un petit effort envers les Français, il peut faire un grand pas », a-t-elle ajouté. Si Emmanuel Macron a accepté le cadeau, il a refusé de le porter, contre le souhait de la manifestante qui a longuement insisté.
 
Soulignant qu’accepter lui permettrait « d’être avec nous, d’être dans notre cœur », elle s’est heurtée à un refus catégorique du chef de l’Etat. « Je suis le président de toutes les Françaises et de tous les Français, mais j’ai le droit de ne pas mettre un collier ‘gilets jaunes’, de ne pas mettre un ‘gilet jaune’ », lui a-t-il répondu, ajoutant que « si vous me l’offrez, je le prends, mais je ne vais pas dire que j’appartiens à un groupe ».
 
Un refus mal accepté par la « gilet jaune », qui a affirmé à Emmanuel Macron qu’il n’avait pas envie « de nous entendre ». « Quand je vous entends parler comme ça, je me dis, en fait, on n’arrivera à rien », a-t-elle conclu.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article