Quand le « gilet jaune » Fly Rider relaie la rumeur sur les enlèvements d’enfants - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Quand le « gilet jaune » Fly Rider relaie la rumeur sur les enlèvements d’enfants

« Il y a eu plusieurs tentatives d’enlèvements d’enfants sur Paris ces derniers jours, dont quelques-uns qui ont réussi d’ailleurs. » Maxime Nicolle, alias Fly Rider, a été pris en flagrant délit de complotisme, dans une vidéo postée sur Facebook dimanche 24 mars.
 
La figure des « gilets jaunes » relaie en effet la fausse rumeur qui s’est répandue sur les réseaux sociaux selon laquelle des Roms auraient kidnappé des enfants. Une rumeur qui a déclenché une poussée de violence à l’encontre des Roms avec de véritables scènes de lynchage. Pourtant, la Préfecture de police a rapidement confirmé qu’aucun enlèvement n’avait été signalé.
 
Mais « Fly Rider » a relayé. Une fois de plus. Car le « gilet jaune » adepte des théories complotistes n’en est pas à son coup d’essai. En décembre 2018, lors d’un échange diffusé sur Facebook avec Eric Drouet, autre figure emblématique des « gilets jaunes », il dénonce le « Pacte de Marrakech » présenté par l’ONU et accuse le président de la République de vouloir « vendre » la France :
 
« Il [Emmanuel Macron, NDLR] veut signer un pacte pour accueillir 480 millions de migrants sur huit pays différents et donner la place de siège permanent à l’ONU à quelqu’un d’autre. Là, s’il fait ça, il vend la France, carrément. »
 
Une intox : contrairement à ce que redoutent les « gilets jaunes », le « Pacte de Marrakech » appelle seulement à mieux traiter les migrants. La France n’est pas tenue d’en accueillir davantage ni de renoncer à sa souveraineté.
 
Toujours en décembre dernier, dans une autre vidéo, Maxime Nicolle raconte avoir pu consulter des documents explosifs fournis par un certain « Monsieur X » qui prouve l’existence d’un « lobby des lobbys » capable de déclencher « la guerre nucléaire » en un claquement de doigts.
 
« Monsieur X » s’appelle en fait Philippe Argillier. Il a d’ailleurs tenu un discours hallucinant devant les « gilets jaunes », sans parvenir à convaincre son auditoire. Face aux délires de celui qui se présente comme ayant travaillé dans « un monde parallèle » qu’il qualifie de « gouvernement très officieux », nombre de « gilets jaunes » se sont rapidement démarqués, estimant que cet homme ridiculisait le mouvement et nuisait à sa crédibilité. Mais pas Maxime Nicolle.
 
Pour voir la vidéo :

Il est dangereux ce type... Un pauvre connard...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article