Un pompier volontaire de l'Hérault incarcéré, soupçonné d'incendies volontaires - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Un pompier volontaire de l'Hérault incarcéré, soupçonné d'incendies volontaires

Un pompier volontaire de l'Hérault interpellé en fin de semaine dernière est soupçonné d'avoir allumé volontairement cinq incendies notamment à Ceilhes et Rocozel. Il a été placé en détention et suspendu de ses fonctions en attendant son procès.
 
Un sapeur-pompier volontaire de l’Hérault a été placé en détention provisoire, ce jeune de 24 ans est suspecté d’avoir allumé des incendies criminels dans les Hauts cantons et le sud de l’Aveyron. Cet homme a été interpellé en fin de semaine dernière par la compagnie de gendarmerie de Béziers.
 
Il reconnait avoir allumé cinq incendies nocturnes courant mars. La salle des fêtes de Ceilhes-et-Rocozel a été entièrement détruite. Il aurait mis le feu à des voitures de particuliers dans ce village de 300 habitants, mais aussi des communes voisines. Un bâtiment aurait également été incendié à Bouloc dans l'Aveyron.
 
Ce pyromane présumé fait partie du centre de secours de Ceilhes-et-Rocozel. Il a été identifié grâce à son téléphone, le bornage de son portable confirme sa présence sur les lieux.
 
Ce lundi, il était présenté en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Béziers, il a demandé du temps pour préparer sa défense. L’audience a été reportée au mois de mai. En attendant il reste en détention provisoire.
 
Ce pompier volontaire a par ailleurs été suspendu à titre conservatoire par le service départemental d’incendie et de secours de l’Hérault en attendant d’avoir connaissance du jugement.
 
Dans un communiqué le SDIS précise : "Il s'agit d'un homme du rang qui a fait désormais l’objet d’une procédure de suspension à titre conservatoire dans l’attente du jugement du tribunal correctionnel de Montpellier, qui sera suivie d’une procédure de radiation en cas de condamnation par l’autorité judiciaire. Dans l’attente du jugement, la direction du SDIS apporte son soutien aux personnels du centre de secours Ceilhes durement éprouvé par cette affaire dont seul l’auteur présumé des faits porte l’entière responsabilité des actes commis, le SDIS s’étant par ailleurs porté partie civile au regard de la gravité des faits."
 
"Le Président Kléber Mesquida ainsi que le contrôleur général Eric Florès, Chef du Corps départemental des sapeurs-pompiers de l’Hérault et directeur du SDIS, _condamnent avec la plus grande fermeté de tels agissements inacceptables et intolérables_, et rendent un hommage appuyé à l'action quotidienne des 4200 personnels du corps départemental des sapeurs-pompiers de l’Hérault qui oeuvrent quotidiennement au profit de nos concitoyens et qui risquent leur vie en luttant contre les incendies."

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article