Grève : La plus grande usine de Nutella bloquée, risque-t-on d'être à sec ? - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Grève : La plus grande usine de Nutella bloquée, risque-t-on d'être à sec ?

Grève : La plus grande usine de Nutella bloquée, risque-t-on d'être à sec ?
Les gourmands vont-ils affronter une pénurie de Nutella ? Depuis une semaine, un mouvement social provoque l'arrêt de la production de la célèbre pâte à tartiner sur le site normand de Villers-Ecalles. Il en sort habituellement plus d'un demi-million de pots par jour, quand les Français en consommeraient le double !
 
Les salariés de l'usine Ferrero de Villers-Ecalles sont en butte à leur direction générale et depuis une semaine le plus vaste site de production de pâte à tartiner Nutella au monde est pour l'essentiel à l'arrêt. Les cent soixante salariés en grève, un peu plus du tiers de l'effectif, réclament des augmentations de salaire depuis le lundi 27 mai dernier et ont bloqué les accès au site, qui fabrique également des barres chocolatées Kinder Bueno.
 
Cité par France Bleu Normandie, le délégué FO de l'établissement, Fabien Lacabane, souligne la progression du chiffre d'affaires de Ferrero, 1,3 milliards d'€ l'an passé en France, pour défendre la position des grévistes et leur souhait d'obtenir "les fruits de la croissance". Dans le cadre des négociations annuelles sur les salaires, ils auraient ainsi réclamé 4,5% d'augmentation de salaire et une prime exceptionnelle de 900€.
 
Selon leur représentation syndicale, la direction n'aurait proposé que 40€ de plus sur les salaires et n'accepterait de reprendre les négociations qu'après le déblocage du site.
 
Les employés de Ferrero demandent également des investissements sur le site. Où, selon FO, se multiplieraient les arrêts de travail, liés à des conditions de travail délicates compliquées par l'état des équipements de production.
 
Pour autant, peut-il y avoir une rupture des approvisionnements en Nutella ? Mercredi 29 mai, une seule des quatre lignes fonctionnait. C'est encore le cas ce lundi, mais la matière première commencerait à se faire rare. Et la tension a grimpé d'un cran avec la direction lorsqu'un huissier a relevé l'identité des personnels qui fermaient l'accès à l'usine, ce lundi matin, faisant planer un risque de durcissement de la situation.
 
Une chose est sûre : avec 600 000 pots par jour, 89 millions par an, le site normand proche de Rouen représente un quart de la production mondiale de Nutella. Qu'il reste à l'arrêt encore un moment et les rayons français se videront rapidement : selon le site Planetoscope, les Français en consommeraient 1 million de pots par jour, un quart de la consommation mondiale.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article