Arctique : 200 rennes morts de faim, le réchauffement climatique pointé du doigt - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Arctique : 200 rennes morts de faim, le réchauffement climatique pointé du doigt

Tous les étés, les chercheurs de l'Institut polaire norvégien arpentent la toundra de l'archipel du Svalbard, dans l'Arctique pour cartographier la population de rennes sauvages. Cette année, ils ont trouvé plus de 200 cadavres de cervidés, morts de faim au cours de l'hiver. En 40 ans, ils n'avaient jamais vu ça.
 
« Ça fait peur de retrouver autant d'animaux morts, a déclaré Ønvik Pedersen, la cheffe du projet. C'est un exemple de la façon dont le changement climatique affecte la nature. C'est tout simplement triste. » Pour la scientifique, le coupable est tout trouvé : le réchauffement climatique est deux fois plus rapide dans l'Arctique que dans le reste du monde.
 
Avec des conséquences néfastes. « Le changement climatique fait qu'il pleut beaucoup plus. La pluie tombe sur la neige et forme une couche de glace sur la toundra, ce qui fait que les conditions de pâture pour les animaux sont très mauvaises », a-t-elle expliqué.
 
Les couches de glace formées par les alternances de gel et de redoux empêchent les rennes de creuser la neige avec leurs sabots pour accéder au lichen dont ils se nourrissent. Ce phénomène a été aggravé par l'augmentation du nombre de rennes sur l'archipel norvégien - il a doublé depuis les années 1980 pour atteindre environ 22 000 têtes. Trop nombreux, les cervidés sont en compétition pour les rares zones de pâtures.
 
Les rennes sont essentiels à l'écosystème de l'Arctique. Alors que le réchauffement climatique facilite la prolifération de plusieurs espèces de plantes indésirables, les cervidés, plus gros herbivores de la région, permettent de les maîtriser. Et sans eux, les paysages nordiques seront bouleversés.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article