Le CSA donne son feu vert au rachat de Gulli par M6 - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le CSA donne son feu vert au rachat de Gulli par M6

L'opération avait déjà été validée par l'Autorité de la concurrence le mois dernier.
 
Cette fois c'est fait. Après l'Autorité de la concurrence le mois dernier, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a validé ce mercredi le rachat de l'ensemble du pôle télévision du groupe Lagardère par le groupe M6. "Le CSA a en effet considéré qu'au regard de la définition de la programmation du service dans sa convention et en l'absence de demande de modification de cette convention, l'opération n'était pas de nature à compromettre l'impératif fondamental de pluralisme et l'intérêt du public", écrivent les Sages dans leur communiqué. Le groupe de la Six a déboursé la somme de 215 millions d'euros pour acquérir ces chaînes télévisées. Une opération qui ne comprend pas les deux chaînes musicales Mezzo, reprises ce jour également par le groupe Les Echos/Le Parisien, en partenariat avec le groupe Canal+.
 
En début d'année, le groupe M6 était entré en négociations exclusives avec le groupe Lagardère pour acquérir ses chaînes télévisées, à commencer par la chaîne jeunesse Gulli, l'une des rares chaînes de la TNT à être rentable, qui plus est leader national sur les enfants (16,3% de PDA sur les 4-10 ans en 2018, ndlr). Parmi les autres chaînes à rejoindre M6, W9 et 6ter figurent également des chaînes payantes de divertissement, telles que MCM, Elle Girl, RFM TV et MCM Top, les plateformes de télévision de rattrapage liées, ainsi que des activités de distribution à l'international et de régie publicitaire associées.
 
Au total, ces activités ont représenté 99 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2018, d'après les résultats publiés par Lagardère. "Ce projet marque une nouvelle étape importante pour le groupe, confirmant la place de M6 sur le marché audiovisuel et lui permettant de devenir leader sur les cibles enfants", s'était réjoui en début d'année Nicolas de Tavernost, président du directoire du groupe M6, dans un communiqué.

Mauvaise idée !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article