Marc Lavoine en dessin animé dans "Ma papou" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Marc Lavoine en dessin animé dans "Ma papou"

Hors streaming le dernier album de Marc LAVOINE n'a trouvé que 70 000 preneurs. Un score bien inférieur à ceux de ses albums précédents, et notamment des 300 à 600 000 ventes qu'enregistraient ses disques dans les années 2000. Pour tenter de renverser la tendance, voici que le chanteur dévoile le clip de "Ma papou", quatrième single extrait du disque après "Je reviens à toi", "Comme je t'aime" et "Seul définitivement". "Osez Joséphine, j'ai un succès fou", la chanson est une déclaration d'amour à sa nouvelle compagne, sur laquelle il multiplie les références aux tubes de CHRISTOPHE, Alain BASHUNG ou encore Serge GAINSBOURG. Pour illustrer le single, le clip animé est réalisé par la compagne en question Line PAPIN, et par Thibaut CHATEL.
 
Sept ans ont passé depuis l’opus "Je descends du singe", trois ans depuis la parenthèse "Les souliers rouges", le conte musical sorti en 2016 en collaboration avec COEUR DE PIRATE et Arthur H. Ce nouveau disque, réalisé par Marc LAVOINE avec la complicité de François DELABRIERE, est d’abord celui d’un artiste qui ne cesse de surprendre et d’émouvoir. Celui d’un auteur dont les chansons sont autant d’airs que l’on fredonne, mais aussi des textes qui s’écoutent.
 
Marc LAVOINE, actuellement en tournée en France, se produira notamment le 3 juillet prochain sur la scène du Grand Théâtre d'Albi, dans le cadre du Festival Pause Guitare Sud de France, avec GOVRACHE en première partie.
 
Marc LAVOINE et son épouse Sarah, mariés depuis 1995, viennent d'annon­cer à l'AFP leur divorce. Après près de 23 ans de mariage. Ensemble, ils ont eu trois enfants : Yasmine (née en 1998), Roman (né en 2007) et Milo (né en 2010). "Sarah et Marc LAVOINE ont pris la déci­sion de se sépa­rer", peut-on lire dans le commu­niqué trans­mis à l'AFP. "Ils ont choisi de rendre cette infor­ma­tion publique de manière excep­tion­nelle car leur prio­rité est de préser­ver la vie privée de leurs trois enfants dans ces moments que chacun sait diffi­ciles. Merci de respec­ter leur inti­mité".

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article