Booba s'exprime après la fusillade qui a éclaté pendant le tournage de son clip - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Booba s'exprime après la fusillade qui a éclaté pendant le tournage de son clip

 
L'affaire a fait le tour de la presse. Mardi soir, le tournage du nouveau clip de Booba, "Glaive", situé à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, a été visé par une fusillade. Europe 1 rapporte que, vers minuit, « une vingtaine de personnes armées » a débarqué sur les lieux du tournage, afin de s'en prendre au rappeur. Mais celui-ci avait déjà quitté le plateau. Ouvrant le feu avant de se saisir de barres de fer et de battes de baseball, les assaillants ont fait trois blessés dont Chris Macari, fidèle réalisateur des clips de Booba. Mais leurs jours ne sont pas en danger. La réaction du Duc de Boulogne s'est fait logiquement attendre. Alors qu'il se rendait à Marbella (Espagne) pour un showcase, l'interprète de "Médicament" a publié une première story où, hilare dans son avion, il s'en prend à Kaaris, son ennemi juré : « Armannnnd ! [le deuxième prénom de Kaaris, ndlr] C'est noir tout ça ! ». Si cette première réaction a fait polémique sur les réseaux sociaux, Booba a tenu à apporter plus d'amples explications.
 
Dans une autre story Instagram publiée quelques heures après son showcase espagnol, il explique : « BFMTV bonsoir ! Pour clarifier les choses, l'incident a eu lieu à peu près une trentaine ou 20 minutes après que l'on parte. Plusieurs véhicules de gens sont venus pour, apparemment, saboter le clip et récupérer les rushs du tournage. Voilà... Plusieurs personnes qui n'avaient rien à avoir ont été frappées... Et voilà quoi ! » Imitant les Inconnus, Booba reste flou sur l'auteur ou le commanditaire de la fusillade : « Qui a fait ça ? Cela ne nous regarde pas ! A vous les studios ». Premièrement pointé du doigt par l'interprète de "Arc-en-ciel", Kaaris a publié une vidéo, non pas pour réagir à la fusillade mais... à l'annulation du combat en octogone annoncée vendredi dernier. L'interprète de "Octogone" partage une ancienne vidéo d'il y a six mois dans laquelle il déplorait que le combat serait très difficilement organisable : « Moi aussi j'aurais voulu que ça se passe en Europe. Mais tu sais qu'avec nos antécédents à Orly aucun préfet n'aurait donné l'autorisation ».

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article