La Mère Denis est décédée il y a 30 ans : Comment la lavandière est-elle devenue une “vedette” ? - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

La Mère Denis est décédée il y a 30 ans : Comment la lavandière est-elle devenue une “vedette” ?

La Mère Denis est décédée il y a 30 ans : Comment la lavandière est-elle devenue une “vedette” ?
Rien ne prédestinait, Jeanne Marie Le Calvé, plus connue sous le nom de Mère Denis, à devenir "la grand-mère la plus célèbre de France", comme disait alors le présentateur du 20H. Trente après son décès, nous sommes retournés au lavoir de Gerfleur, à Barneville-Carteret.
 
Petit rappel à destination des moins de 40 ans.
 
Dans les années 70, une normande va faire devenir une star du petit écran. Elle a alors 79 ans.
 
C'est l'époque des pin-ups. Pour se faire remarquer, le publicitaire Pierre Baton décide de nager à contre-courant en demandant à la lavandière du village qu'il connaissait - car il passait ses vacances dans le coin - de devenir l'égérie des machines à laver "Vedette'.
 
Aujourd'hui, on dirait qu'elle a fait le "buzz". Résultat : elle tournera huit spots de 1972 à 1980. Et sa phrase "Ah c’est ben vrai ça !" devient culte
 
Denis, c'est le nom de son mari, Yves-Marie Denis. Elle, s'appelle Jeanne. Elle va d'abord travailler pendant vingt-sept ans comme garde-barrière sur la ligne de Carentan à Carteret. Elle quitte mari et passage à niveau pour devenir, à partir de 1944, lavandière au lavoir de Gerfleur près de Barneville-sur-Mer, jusqu'en 1963.
 
Un livre sur sa vie est même édité. En 1982, à l’occasion de la publication de ses mémoires, elle sera l'invitée de Bernard Pivot à Apostrophes. Paris Match la désigne comme personnalité la plus marquante de l‘année.
 
En 1983, la marque Vedette s’engage à lui verser une rente viagère. C'est un moindre mal, comparé à tous les bénéfices engrangés par l'entreprise grâce à la bouille et à l'authenticité de la normande.
 
La mère Denis avait même tapé dans l'oeil de Louis Malle, qui lui confie le rôle de Martha, la mère de Milou, dans "Milou en Mai". Malheureusement, elle n'a pas eu le temps de faire le saut vers le grand écran, car elle s'éteint peu avant le tournage le 17 janvier 1989, âgée de 95 ans.
 
Elle repose au cimetière de Saint-Hymer, dans le Calvados.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article