Les refuges de la SPA débordés par l’afflux d’animaux abandonnés - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Les refuges de la SPA débordés par l’afflux d’animaux abandonnés

Les refuges de la SPA débordés par l’afflux d’animaux abandonnés

Le refuge de la SPA de Plaisir (dans les Yvelines) a accueilli ce 14 août son 111e chien abandonné. Le refuge est déjà à saturation après un semestre marqué par un nombre d'abandons en France a atteint un nouveau record.

«Nos 57 refuges en France ont trois fois plus d'animaux que leur capacité normale d'accueil. Normalement, on est à 2.014 chiens et 1.476 chats et actuellement, on est à 3.010 chiens et surtout 4.645 chats», s'inquiète auprès de l'AFP Jean-Charles Fombonne, président de l'association.

L'été est «traditionnellement» une période propice aux abandons d'animaux, le patron de la SPA s'attend à des chiffres encore plus importants fin août. Marie-Laure Caron, responsable du refuge de plaisir constate «une forte augmentation des abandons depuis janvier, soit 15 % de plus de chiens et 24 % de chats».

"Malheureusement, depuis le début de l'été, on reçoit des animaux tous les jours !" Ajoute-t-elle. Plus de 200 chats, dont de nombreux chatons, en observation dans une nurserie, attendent aussi un nouveau foyer.

Dix-huit salariés, dont trois vétérinaires et une centaine de bénévoles veillent aux bons soins de ces laissés-pour-compte, sortis de la fourrière, abandonnés par leur maître, déposés dans des cartons à la porte du refuge ou encore lâchés sur le parking.

Après 18 ans au service de la cause animale, la responsable du refuge se raccroche aux belles adoptions et cherche des solutions pour les nouveaux arrivants. «On joue à Tetris, on en met un peu partout, parfois dans les bureaux», avoue-t-elle.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article