Le CSA appelle W9 à la "vigilance" après la diffusion d'une séquence raciste dans "Un dîner presque parfait" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le CSA appelle W9 à la "vigilance" après la diffusion d'une séquence raciste dans "Un dîner presque parfait"

Dans une décision mise en ligne lundi 28 octobre, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a rappelé à l'ordre la chaîne W9, filiale du groupe M6, après la diffusion d'une séquence raciste dans l'émission "Un dîner presque parfait", en juillet.
 
On y voyait des candidats caricaturer des personnes asiatiques, notamment en s'étirant les yeux pour qu'ils paraissent bridés, lors d'une séquence où ils partageaient un repas sur le thème de l'Asie.
 
Le CSA explique avoir "appelé la chaîne à plus de vigilance concernant la présence dans ses programmes de caricatures susceptibles de véhiculer des stéréotypes dévalorisants, a fortiori lorsqu'il s'agit, comme en l'espèce, d'un programme préenregistré".
 
Il dit avoir été "saisi par de nombreux téléspectateurs".
 
L'épisode avait valu à l'émission de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux.
 
W9 avait réagi sur Twitter, deux jours plus tard, et présenté ses excuses "à toutes les personnes qui ont pu être gênées ou choquées".
 
Elle avait expliqué prendre "les mesures nécessaires pour que cette séquence ne soit plus jamais diffusée".
Doit-on interdire la scène où de Funès se grime en asiatique dans les rues de New York pour sauver sa fille Nicole dans Le Gendarme à New York ?
 
Doit-on interdire les sketchs des Inconnus sur Bioman ou sur le JT japonais ? 'C'est de la caricature, du second degré. Je suis plus choqué par des propos que véhiculent Zemmour qu'à de la parodie.
 
On perd notre second degré, on s'américanise et c'est ça qui fait amener la haine.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article