Le Fil Actu - Attaque contre la mosquée de Bayonne - Deux hommes ont été grièvement blessés par des coups de feu par un homme qui a été arrêté. Il est âgé de 84 ans et ancien candidat du Front National - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le Fil Actu - Attaque contre la mosquée de Bayonne - Deux hommes ont été grièvement blessés par des coups de feu par un homme qui a été arrêté. Il est âgé de 84 ans et ancien candidat du Front National

20h04: Emmanuel Macron condamne une "attaque odieuse" : "Je condamne avec fermeté l’attaque odieuse perpétrée devant la mosquée de Bayonne. J'adresse mes pensées aux victimes. La République ne tolérera jamais la haine. Tout sera mis en œuvre pour punir les auteurs et protéger nos compatriotes de confession musulmane. Je m’y engage.", a-t-il déclaré.

18h39: Le point complet à 19h :

Des coups de feu ont éclaté devant la mosquée de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), cet après-midi après 15 heures. Deux hommes de 74 et 78 ans ont été grièvement blessés et hospitalisés. Un suspect a été interpellé. Claude S., un octogénaire, est soupçonné d'avoir d'abord tenté d'incendier la porte de la mosquée. « Surpris dans sa tentative par deux personnes, l'homme leur a tiré dessus », précise la préfecture des Pyrénées-Atlantiques dans un communiqué.

En repartant, le suspect a par ailleurs mis le feu au véhicule. Le suspect, qui avait pris la fuite, a été interpellé par la brigade anti-criminalité (BAC) à son domicile à Saint-Martin-de-Seignanx (Landes). Une opération de déminage est en cours dans son véhicule et à son domicile. Une arme de poing a été retrouvée à l'intérieur de sa voiture. L'homme, inconnu des services de police, a reconnu les faits face aux enquêteurs de la police judiciaire de Bayonne. Ses motivations ne sont pas encore connues. Il a, par ailleurs, été candidat au Front national aux élections départementales dans les Landes. Une enquête a été ouverte par le parquet de Bayonne pour flagrance. Le parquet national antiterroriste étudie la situation en liaison avec le parquet de Bayonne. Il ne s'est pas encore saisi du dossier.

18h52: La réaction de Jean-Luc Mélenchon sur les réseaux sociaux :

18h01: Christophe Castaner réagit sur Twitter : "Les faits commis à la mosquée de Bayonne émeuvent et indignent chacun d’entre nous. Mes premières pensées vont aux blessés et à leurs proches.

Solidarité et soutien à la communauté musulmane dont je mesure le choc et l’effroi. L’assaillant présumé a été interpellé par nos forces de la Police Nationale dont je veux saluer le grand professionnalisme et la réactivité."

17h58: Marine Le Pen réagit sur Twitter : "L’attentat commis contre la mosquée de Bayonne est un acte inqualifiable absolument contraire à toutes les valeurs portées par notre mouvement. Ces crimes doivent être traités avec la sévérité la plus totale. MLP."

17h46: Le point à 17h45 :

Deux hommes ont été grièvement blessés lundi par des coups de feu tirés devant la mosquée de Bayonne, dans le sud-ouest de la France, par un homme qui tentait d'en incendier la porte et qui a été interpellé un peu plus tard, a-t-on appris de source officielle. "A 15h20, un homme a tenté d'incendier la porte de la mosquée de Bayonne. Surpris dans sa tentative par deux personnes, l'homme leur a tiré dessus", a indiqué un communiqué de la préfecture qui précise que l'homme a incendié une automobile en repartant. Les deux blessés graves, par balles, sont âgées de 74 et 78 ans et ont été évacuées vers le centre hospitalier de Bayonne, a précisé la préfecture.

De source policière, le tireur présumé est un homme de 84 ans, Claude S. Une équipe de déminage se trouve à son domicile, non loin de Bayonne. La police judiciaire a été saisie de l'enquête. Le périmètre de la mosquée a été sécurisé.

17h15: L'homme, inconnu des services de police et de renseignements, a reconnu les faits.

Le parquet de Bayonne a ouvert une enquête en flagrance. On ignore encore les motivations de l'auteur présumé.

17h13: Selon BFM TV, le tireur présumé a été candidat au Front National en 2015.

17h10: Selon la préfecture des Pyrénées-Atlantiques, l'"homme a tenté d’incendier la porte de la mosquée". "Surpris dans sa tentative par deux personnes, l'homme leur a tiré dessus. L'individu, en repartant, a incendié un véhicule automobile." peut-on lire sur le site de France Info.

 

16h44: Cet après-midi, vers 15h15, des coups de feu ont été tirés à proximité de la mosquée de Bayonne. Selon Sud Ouest, quatre coups de feu ont été tirés par un homme d'une soixantaine d'années. Des fidèles se trouvaient à l'intérieur de la mosquée.

Deux personnes, âgées de 84 et 87 ans, ont été grièvement blessées. L'un des blessés est touché au cou, l'autre au bras. Les deux blessés ont été transférés vers l'hôpital de Bayonne.

Le maire de la ville ainsi que la sous-préfète sont sur place. Un périmètre de sécurité a été mis en place par les forces de l'ordre. Un individu a été interpellé, a annoncé la police sur Twitter. "Deux bombonnes de gaz auraient été retrouvées sur les lieux", expliquent nos confrères.

Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article