Le Fil Actu - SNCF : Seulement un TGV sur trois circulera une nouvelle fois demain sur l'axe Paris-Atlantique - L'amélioration devrait se faire sentir jeudi selon la direction mais les syndicats démentent - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le Fil Actu - SNCF : Seulement un TGV sur trois circulera une nouvelle fois demain sur l'axe Paris-Atlantique - L'amélioration devrait se faire sentir jeudi selon la direction mais les syndicats démentent

Le Fil Actu - SNCF : Seulement un TGV sur trois circulera une nouvelle fois demain sur l'axe Paris-Atlantique - L'amélioration devrait se faire sentir jeudi selon la direction mais les syndicats démentent

10h12: La grève se poursuit à la SNCF mercredi avec seulement un TGV sur trois sera en circulation sur l'axe Atlantique en raison de la poursuite de la grève de 200 agents spécialisés dans la maintenance en banlieue parisienne. Lundi et mardi, déjà, le trafic était limité de la même manière. Ensuite, huit TGV sur dix vont circuler sur l'axe Atlantique pour le pont de la Toussaint et le retour des vacances scolaires de jeudi à dimanche, a assuré la compagnie. «Toutes les destinations seront servies», a souligné Gwendoline Cazenave, la directrice du TGV Atlantique.

Le service est très perturbé sur cet axe reliant Paris à la Bretagne, aux Pays-de-la-Loire et au Sud-Ouest à la suite de cette grève déclenchée le 21 octobre au technicentre de Châtillon (Hauts-de-Seine). Des TGV desservant d'autres lignes ont été «prêtés» à l'axe Atlantique et des rames ont pu être révisées en province, a précisé Gwendoline Cazenave, qui loue «un grand élan de solidarité dans l'entreprise».

Les clients seront contactés dès ce mardi soir, par mail ou par SMS, à commencer par ceux dont les trains seront supprimés, a dit la responsable, rappelant que la SNCF s'engage à échanger ou rembourser les billets sans frais au besoin.

Par ailleurs, la voie ferrée entre Béziers et Sète (Hérault), interrompue depuis 23 octobre à cause des intempéries qui ont affecté le Languedoc, ne sera pas rétablie avant fin novembre, a indiqué mardi le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari. "La première voie devrait être rétablie le 25 novembre et l'ensemble des circulations" assuré "à compter du 2 décembre", a détaillé Jean-Baptiste Djebbari à l'Assemblée nationale.

09h28: "Aucun client, aucun Français ne comprendrait que l’on paye les jours de grève", a affirmé mercredi le président de la SNCF Guillaume Pepy sur Europe 1, alors que le conflit au centre de maintenance de Châtillon se poursuit.

"On est au contact des grévistes, on parle reconnaissance du travail, travail du week-end, travail de nuit, mais il y a une revendication qu’il est impossible de satisfaire : c’est le paiement des jours de grève", a poursuivi Guillaume Pépy. "Il n’est pas légitime de payer les jours de grève, chacun le sait."

Le service est très perturbé sur l'axe reliant Paris à la Bretagne, aux Pays-de-la-Loire et au Sud-Ouest à la suite d'une grève déclenchée le 21 octobre au Technicentre de Châtillon (Hauts-de-Seine), spécialisé dans la maintenance quotidienne des trains.

La grève, suivie par quelque 200 personnes sur les 700 que compte le Technicentre, fait suite au projet de la direction de dénoncer un accord local et de supprimer douze jours de repos supplémentaires par an prévus pour compenser le travail de nuit et de week-end de ces salariés touchant des bas salaires. Le projet a été retiré mardi par la direction du TGV Atlantique.

Les grévistes réclament désormais un paiement des jours de grève, que la direction leur refuse, la garantie de ne pas faire l'objet de sanctions disciplinaires en raison de leur arrêt de travail et une "revalorisation", c'est-à-dire une prime de 3.000 euros.

Le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari a exclu mardi tout paiement d'une prime et des jours de grève, lors des questions à l'Assemblée nationale.

Ce "mouvement social est aujourd'hui sans objet dans la mesure où le projet de réorganisation qui était demandé a été retiré par la direction régionale. Dès lors, la demande de prime pour reprendre le travail paraît a minima hors sujet, en tout cas injustifiée", avait-il indiqué.

"Concernant la demande de paiement des jours de grève il n'y a de la même façon aucune raison d'y donner suite, c'est ce que nous a dit la SNCF et c'est la position du gouvernement", avait-il conclu.

Mardi 29 octobre

19h00: La grève se poursuit à la SNCF mercredi avec seulement un TGV sur trois sera en circulation sur l'axe Atlantique en raison de la poursuite de la grève de 200 agents spécialisés dans la maintenance en banlieue parisienne. Lundi et mardi, déjà, le trafic était limité de la même manière. Ensuite, huit TGV sur dix vont circuler sur l'axe Atlantique pour le pont de la Toussaint et le retour des vacances scolaires de jeudi à dimanche, a assuré la compagnie. «Toutes les destinations seront servies», a souligné Gwendoline Cazenave, la directrice du TGV Atlantique.

Le service est très perturbé sur cet axe reliant Paris à la Bretagne, aux Pays-de-la-Loire et au Sud-Ouest à la suite de cette grève déclenchée le 21 octobre au technicentre de Châtillon (Hauts-de-Seine). Des TGV desservant d'autres lignes ont été «prêtés» à l'axe Atlantique et des rames ont pu être révisées en province, a précisé Gwendoline Cazenave, qui loue «un grand élan de solidarité dans l'entreprise».

Les clients seront contactés dès ce mardi soir, par mail ou par SMS, à commencer par ceux dont les trains seront supprimés, a dit la responsable, rappelant que la SNCF s'engage à échanger ou rembourser les billets sans frais au besoin.

Par ailleurs, la voie ferrée entre Béziers et Sète (Hérault), interrompue depuis 23 octobre à cause des intempéries qui ont affecté le Languedoc, ne sera pas rétablie avant fin novembre, a indiqué mardi le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari. "La première voie devrait être rétablie le 25 novembre et l'ensemble des circulations" assuré "à compter du 2 décembre", a détaillé Jean-Baptiste Djebbari à l'Assemblée nationale.

17h06: Un TGV sur trois circulera demain sur l'axe Paris-Atlantique, annonce la SNCF.

A noter que les liaisons Paris-Rennes, Paris-Nantes et Paris-Bordeaux seront les plus fortement touchées. France Info précise que l'amélioration se fera sentir à partir de jeudi, où 8 TGV sur 10 circuleront sur cette axe Atlantique. Il en sera de même pour les journées de vendredi, samedi et dimanche prochains.

Les clients seront contactés dès ce mardi soir, par mail ou par SMS, à commencer par ceux dont les trains seront supprimés, a dit la responsable, rappelant que la SNCF s'engage à échanger ou rembourser les billets sans frais au besoin.

 Lundi 28 octobre

17h44: Seulement 34% des TGV circuleront demain sur l'axe Paris-Atlantique, annonce la SNCF.

09h46: Le point sur la situation ce matin :

Seulement 30% des TGV circuleront lundi sur l’axe Atlantique à cause de la poursuite d’une grève d’agents de maintenance en banlieue parisienne, dans un climat social toujours tendu dix jours après l’accident d’un TER sur un passage à niveau dans les Ardennes.

En plein milieu des vacances scolaires, la SNCF est contrainte de réduire la cadence de ses TGV Atlantique en raison d’un mouvement poursuivi depuis lundi 21 octobre par 200 agents du technicentre de Châtillon (Hauts-de-Seine), spécialisé dans la maintenance quotidienne des trains.

La directrice des TGV Atlantique, Gwendoline Cazenave, a fait part dimanche à l’AFP de son «incompréhension» face à «une situation de jusqu’au-boutisme» qui «pénalise les clients» dans la mesure où l’objet du désaccord, «un projet d’aménagement de leurs conditions de travail» a été «retiré dès mardi».

«Jusqu’à aujourd’hui nous avons réussi à maintenir un plan de transports très significatif, avec 80 à 90% des trains qui circulent mais à partir de demain on passe à un plan de transports de 30%», faute de maintenance, a-t-elle annoncé.

Ce mouvement très localisé a un impact majeur compte tenu du rôle stratégique du Technicentre dans l’exploitation au quotidien des TGV Atlantique.

«On est dans une situation de blocage parce que les agents nous demandent le paiement des jours de grève, ce qui est totalement impensable», mais aussi «une prime pour reprendre le travail», a affirmé Mme Cazenave.

Pour autant, «on continue à dialoguer», des «avancées» ont été réalisées sur le volet des conditions de travail «mais le paiement des jours de grève n’est pas possible», a-t-elle souligné.

Concrètement, lundi deux allers-retours sont prévus sur la ligne Paris-Nantes, deux sur Paris-Rennes, quatre sur Paris-Bordeaux, et la SNCF desservira aussi «Toulouse, Hendaye, Poitiers, Quimper, Brest» afin que «chaque destination soit desservie même en nombre limité», a détaillé la directrice.

Les clients ont été, selon elle, contactés par courrier électronique et pourront se faire rembourser ou échanger sans frais leurs billets.

Selon Julien Troccaz, secrétaire fédéral du syndicat SUD-Rail qui a appelé à cette grève et qui s’est exprimé plus tôt dans la semaine, les cheminots ont protesté contre «une remise en cause des conditions de travail par la direction sans aucune concertation» avec le personnel.

La direction du site avait annoncé une suppression des repos compensateurs pour le travail en soirée et le week-end, avait déclaré pour sa part Erik Meyer, également secrétaire fédéral de SUD-Rail. «Les agents ont eu une réaction épidermique, à la hauteur de la violence des annonces du management», avait-il jugé.

DIMANCHE 27 OCTOBRE

19h12: Alors que 4 trains sur 5 circulaient ce week-end, seulement 3 trajets sur 10 seront assurés lundi en raison de la poursuite d'une grève de 200 agents spécialisés dans la maintenance en banlieue parisienne, indique la directrice des TGV Atlantique, Gwendoline Cazenave. Les perturbations pourraient se poursuivre "pour une durée à ce jour indéterminée", la SNCF conseille donc aux voyageurs de reporter, dans la mesure du possible, leurs déplacements.

"Jusqu'à aujourd'hui nous avons réussi à maintenir un plan de transports très significatif, avec 80 à 90% des trains qui circulent mais à partir de demain on passe à un plan de transports de 30% des TGV Atlantique qui circulent", a-t-elle annoncé. La compagnie assure que tous les billets annulés seront remboursés. Pour savoir si un train circule, l'entreprise conseille également de se rendre sur son site internet.

10h08: De nombreux TER seront supprimés ce dimanche 27 octobre en Provence-Alpes-Côte d’Azur en raison d’une grève, a annoncé samedi la SNCF.

 
Un « mouvement social local », selon la SNCF, va provoquer la suppression de nombreux TER entre dimanche 5 h et lundi 12 h.
 
Sur la ligne Marseille/Aix/Pertuis, tous les TER sont supprimés, mais les liaisons par car devraient être assurées, selon le site de la SNCF.
 
Entre Avignon TGV et Carpentras, la situation est la même : pas de TER, seulement des cars toute la journée de dimanche.
 
La grève ne devrait pas affecter la liaison entre Marseille et Cassis, assure la SNCF sur Twitter, dans le cadre du dispositif prévu par la Région pour proposer un accès gratuit aux TER à tous les participants de la course à pied Marseille-Cassis qui se déroule dimanche.
 
La ligne Marseille-Miramas sera aussi impactée.
 
Les syndicats régionaux n’étaient pas joignables samedi soir.
 
Une semaine plus tôt, un mouvement social a éclaté dans toute la France à la SNCF, les conducteurs exerçant leur « droit de retrait » après un accident survenu à un TER reliant Charleville-Mézières à Reims.
 
Le train avait percuté un convoi routier exceptionnel coincé sur un passage à niveau dans les Ardennes, faisant 11 blessés.
 
Le conducteur, qui a porté secours aux passagers alors qu’il était lui-même blessé, était le seul agent SNCF à bord du train, une situation inacceptable pour les syndicats.

Source Ouest-France et JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article