Le JT du 13h de TF1 du 9 octobre - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le JT du 13h de TF1 du 9 octobre

Le JT du 13h de TF1 du 9 octobre

Chaque jour, je vous proposerai certains reportages du JT de 13h de TF1 présenté par Jean-Pierre Pernaut.

Au programme du journal du 9 octobre.

Meurtres à la préfecture de police de Paris : Le point sur l'enquête

Dans le cadre de l'enquête sur l'attentat à la préfecture de Paris, 160 agents ont été mobilisés pour exploiter le matériel informatique de Mickaël Harpon. Ils tentent de savoir si ce dernier a pu transmettre à un complice des données classées "Secret Défense". Une clé USB les inquiète particulièrement car elle contient les coordonnées personnelles de certains de ses collègues. Les enquêteurs redoutent également que les contacts de policiers fréquentant les mosquées sensibles aient pu fuiter.

Enquête sur l'attentat de la préfecture : Comment Mickaël Harpon s'est-il radicalisé ?

Les services de renseignement et la sous-direction antiterroriste travaillent ensemble pour expliquer comment Mickaël Harpon a fini par se radicaliser après s'être converti à l'islam. Les enquêteurs privilégient la piste de la radicalisation via les réseaux sociaux. En tant qu'informaticien, l'assaillant avait passé beaucoup de temps sur son ordinateur. Ces derniers enquêtent également sur une radicalisation par le biais de ses rencontres dans le milieu salafiste.

Une société de vigilance face à l'islamisme : Qu'en pensent les Français ?

Dans la cour de la préfecture de police de Paris, le chef de l'État a demandé aux Français de "faire bloc" contre "l'hydre islamiste". Affiché dans certains journaux, cet appel à la vigilance laisse les gens perplexes. Si certains n'ont pas réellement compris cette déclaration, d'autres ont choisi de faire davantage attention. De leur côté, les musulmans se sentent mal à l'aise avec ce sujet. En effet, beaucoup craignent un repli communautaire dans le pays.

Incendie de l'usine Lubrizol : Les Rouennais se mobilisent pour obtenir des réponses

Une centaine de Rouennais ont décidé de descendre dans la rue le 8 octobre 2019 pour réclamer la vérité sur les retombées de l'incendie de l'usine Lubrizol. En effet, treize jours après cette catastrophe, ils sont toujours dans l'ignorance. Autour des décombres de l'usine, les habitants ne savent pas comment "faire attention". Certains songent même à partir face à ce manque d'informations. D'autres vont porter plainte contre X pour mise en danger de la vie d'autrui.

Manque de moyens et d'effectifs dans les Ehpad : Le ras-le-bol du personnel

Cela fait plusieurs semaines que le personnel des Ehpad de Moselle exprime son malaise face au manque de moyens et d'effectifs dans les établissements. A Saint-Quirin, à la maison de retraite "La Charmille", les aides-soignants passent des journées au pas de course. Les échanges avec les résidents deviennent ainsi très limités. En zone rurale comme ailleurs, les Ehpad peinent à recruter. Les conditions de travail y sont défavorables et les salaires sont très bas. Comment pallier ce problème ?

Le maire, l'élu le plus populaire auprès des Français

A Puy-Guillaume, dans le Puy-de-Dôme, parler de la fonction de maire ce n'est pas parler de politique mais de proximité. Les électeurs espèrent d'un maire plus que des tâches administratives. Ils attendent un élu à l'écoute et disponible pour les habitants, mais surtout qui fasse bouger la commune. A ce jour, près des deux tiers des Français sont satisfaits de leur maire et l'attachement est d'autant plus important en milieu rural.

SOS Villages : Un hôtel bar-restaurant de Chaudes-Aigues cherche un repreneur

L'Hôtel de la Mairie, situé au cœur du village de Chaudes-Aigues, dans le Cantal, est en vente depuis six mois sur le site de SOS Villages. Un établissement où l'on peut dormir, manger ou boire un verre entre amis, et aussi le seul à vingt kilomètres à la ronde. Malgré l'affaire qui tourne bien, ses propriétaires peinent à trouver un repreneur. Avant de partir à la retraite, Martine et Jean-Michel André ont de nombreux conseils à donner à leur successeur.

SOS Villages : Une reprise ratée faute de financement

Sauver un commerce nécessite avant tout de l'argent. Ce n'est pas Julien Gaffet qui nous dira le contraire. Ce jeune entrepreneur avait prévu de reprendre une épicerie à Migron, en Charente-Maritime. Mais faute de financement, son rêve a capoté à la dernière marche. La banque locale a refusé de lui accorder un prêt de 15 000 euros pour démarrer l'activité. Il a donc été contraint d'abandonner son projet.

SOS Villages : L'unique commerce de Thorame-Basse reprend vie

Les petits commerces tiennent une grande importance sociale. Le cas de Thorame-Basse, dans les Alpes-de-Haute-Provence, en est un parfait exemple. La commune s'est remise à vivre après l'arrivée de Stéphane Marchi, originaire de Marseille. Ce dernier a repris le café après avoir découvert l'annonce sur SOS Villages. Il a également ouvert une petite épicerie et un dépôt de pain. Ce Marseillais est considéré comme la perle rare pour pérenniser l'unique commerce de Thorame-Basse.

Les ados et leurs formes, un acharnement irréfléchi ?

De plus en plus, les adolescents font attention à leur image. Pour ce faire, certains s'orientent vers la musculation ou le fitness. Tractions, pompes, abdos... à domicile ou en salle, ils ne tarissent pas d'effort. Si faire du sport est bon pour les jeunes, pratiquer ces activités à outrance n'est pas recommandé. La musculation peut en effet provoquer un ralentissement de croissance. A partir de quel âge peut-on s'y mettre ? Quels exercices sont conseillés aux adolescents ?

La boule lyonnaise, un sport traditionnel à pratiquer en famille

Dans la Drôme, de plus en plus de jeunes, notamment les tout-petits, se mettent à la boule lyonnaise. Cette activité sportive traditionnelle est une discipline où les joueurs doivent courir et manipuler avec adresse des boules légères en mousse ou en résine. Pour de nombreuses familles, ce sport est l'occasion de transmettre une passion régionale.

The Voice Kids : "On chante le Maloya à toutes les sauces et ça permet de partager des émotions", Soan Arhimann

Son timbre vocal et la façon dont il a interprété le Maloya ont fait l'unanimité chez les membres du jury lors des auditions à l'aveugle de la sixième édition de "The Voice Kids". Il s'agit du Réunionnais Soan Arhimann, qui est devenu depuis une "icône" à Saint-André. À seulement douze ans, celui-ci fait la fierté de toute l'île de La Réunion. Malgré cette notoriété récente, il reste simple grâce à sa famille. Cela ne l’empêche pas pour autant de rêver d'aller loin dans cette aventure musicale.

Les objets du vin (3/4) : Rencontre avec Yves Rousset-Rouard, collectionneur de tire-bouchons

Pour Yves Rousset-Rouard, les tire-bouchons représentent des trésors de l'histoire. Collectionneur, il a créé un musée à Ménerbes dans lequel il expose plus de 1 000 pièces venant du monde entier. La plupart d'entre elles ont été achetées lors de grande vente aux enchères ou dénichées dans des brocantes. Si certains sont uniques en leur genre, chaque tire-bouchon, ancien ou moderne, est le témoignage d'une époque.

La pâte de coing, la confiserie automnale par excellence

À Belvédère, dans les Alpes-Maritimes, le soleil généreux de l'été indien a fait mûrir comme il faut les coings. Ce fruit d'automne à la saveur unique est souvent délaissé. Pourtant, il se cuisine de mille et une manières. La pâte de coings en est probablement celle la plus appréciée. Pour ce faire, la pulpe et les pépins sont utilisés. En la préparant, les souvenirs d'enfance remontent à la surface. C'est d'ailleurs l'un des treize desserts traditionnels de Noël.

Saveurs de Charente (3/4) : Le Manslois, un fromage qui fait la fierté de la région

Le Manslois est un fromage frais et moelleux qui est né à l'Isle-d'Espagnac, en Charente, il y a 60 ans. Les habitants l'apprécient au lait de vache comme au lait de chèvre et la recette est suivie à la lettre depuis trois générations. Les chefs cuisiniers de la région aiment travailler ce fromage en raison de son goût neutre qui se marie parfaitement avec des plats sucrés mais aussi salés.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article