275 euros d'amende : Sophie Vouzelaud, ex-candidate sourde de Miss France, assure avoir été discriminée par un agent SNCF - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

275 euros d'amende : Sophie Vouzelaud, ex-candidate sourde de Miss France, assure avoir été discriminée par un agent SNCF

Sophie Vouzelaud, première dauphine de Miss France 2007 a connu une semaine mouvementé avec la SNCF. La miss, atteinte de surdité depuis la naissance, avait pris une lourde amende à cause d'une erreur de prénom mais estimait avoir été "discriminée". Suite à un élan de solidarité, l'amende a finalement été annulée.
 
Sophie Vouzelaud risque de se souvenir longtemps de cette semaine. Ce nom ne vous dit peut-être rien mais Sophie Vouzelaud avait été élue première dauphine de Miss France 2007, Rachel Legrain-Trapani. Mais la Miss Limousin 2006 est atteinte depuis la naissance de surdité.
 
Cette semaine, alors qu'elle prenait le train, Sophie Vouzelaud a dû faire face à un contrôleur de la SNCF. Un banal contrôle qui a vite mal tourner. En effet, celui-ci a débouché sur une lourde amende de 275 €. La raison, une simple erreur sur le prénom. C'est son mari, Fabien, qui avait réservé le billet. Sauf que le contrôleur n'a rien voulu savoir. La Miss, sourde, raconte dans un post Facebook que ce contrôleur à "refusé que j'aie un interprète pour communiquer". "Je propose d'appeler mon mari, il refuse" mentionne-t-elle également. Ironie de la situation, le PV possède lui-même... une erreur d'orthographe sur le nom (Vouzeland au lieu de Vouzelaud).
 
Les choses se compliquent ensuite, selon l'ancienne participante de "Danse avec les Stars". "Il devient menaçant, il reste devant moi, comme si j'étais anormale, comme si j'étais une fraudeuse" écrit-elle. Malgré l'aide des autres voyageurs, le contrôleur distribue l'amende. Il "part sans me regarder" ajoute-t-elle. Avant de conclure son post par une question : "C'est normal chère SNCF d'être discriminée en raison d'un handicap par un agent d'un service public ?".
 
Dans la foulée, Sophie Vouzelaud va recevoir du soutien notamment sur les réseaux sociaux. Face à la situation et à la surdité de l'ancienne dauphine, l'amende sera finalement annulée. En réponse du tweet, la SNCF affirme juste que "la situation a été traitée en direct" avec la Miss.
 
Cette dernière a partagé son soulagement sur Facebook soulignant que la SNCF avait "présenté ses excuses". Pour ne pas tomber dans l'amalgame, la Miss appelle tout de même à "ne pas mettre tous les agents de la sncf dans le même sac". "Vous me l’avez prouvé, il y a de l’humanité et de la bienveillance" poursuit-elle.

Honteux la SNCF !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article