Le footballeur Benjamin Pavard est le visage de la campagne de sensibilisation de la chaîne Cartoon Network contre le harcèlement - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le footballeur Benjamin Pavard est le visage de la campagne de sensibilisation de la chaîne Cartoon Network contre le harcèlement

Benjamin Pavard et la chaîne de télévision Cartoon Network lanceront dès jeudi une campagne contre le harcèlement. Le défenseur du Bayern et de l'équipe de France souhaite encourager les enfants à prendre la parole.
 
"Sur le terrain, à l’école ou sur le net, le harcèlement c’est carton rouge." Le champion du monde Benjamin Pavard a décidé de se joindre à la chaîne de télévision Cartoon Network pour lancer une campagne contre le harcèlement. Cette campagne intitulée "Stop au harcèlement - A toi de parler !" débutera jeudi à l’occasion de la journée nationale de lutte contre le harcèlement. Elle vise à donner des conseils et encourager les enfants à prendre la parole contre le harcèlement. Ambassadeur de cette campagne, Pavard a souhaité s’engager pour inciter les enfants à témoigner s’ils sont victimes, témoins ou même harceleurs.
 
"Mon but, dire stop au harcèlement. Des équipes sont là pour t’écouter. Alors à toi de parler ! Contre le harcèlement, on doit tous faire équipe. Ce qu’il y a de pire, c’est le silence", explique à travers différents clips vidéo le défenseur du Bayern Munich, qui a donc décidé de faire équipe avec Cartoon Network, une chaîne à destination des enfants soutenue depuis 2016 par le ministère de l’Education nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche dans sa lutte contre le harcèlement.
 
Le ministère de l’Education nationale, qui a mis en place un numéro vert (le 3020) définit le harcèlement entre élèves comme "une violence, peu visible, qui peut prendre la forme de violences physiques répétées, souvent accompagnées de violences verbales et psychologiques (insultes, moqueries, etc.), destinées à blesser et à nuire à la cible des attaques". Les coupables de faits de harcèlement scolaire âgés de plus de 13 ans s’exposent à des peines de prison et des amendes.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article