Municipales à Paris : Au meeting de Marcel Campion, Jean-Marie Bigard attaque Anne Hidalgo - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Municipales à Paris : Au meeting de Marcel Campion, Jean-Marie Bigard attaque Anne Hidalgo

Pour son premier meeting ce jeudi après-midi à 17 heures place de la Nation (XIIe), Marcel Campion, candidat à la mairie de Paris sous l'étiquette « Libérons Paris », n'a pas attiré grand monde. Quelques dizaines de personnes tout au plus, parmi lesquels figurent surtout ses proches, les membres de son équipe de campagne, quelques forains, « un jet-setteur ami de Marcel »… Et quelques rares badauds qui s'arrêtent intrigués pour écouter, à l'instar de ce professeur d'économie qui rentre chez lui.
 
Au micro, monté sur la plate-forme d'une semi-remorque qui fait office de tribune, l'humoriste Jean-Marie Bigard, candidat suppléant dans le VIe, se distingue par la grossièreté de ses propos : « Comme c'est parti, cette bonne femme (NDLR : Anne Hidalgo, maire de Paris) va repasser ! Alors il faut s'inscrire sur les listes électorales pour voter et renverser la vapeur. Pendant cinq ans, elle nous a chié (sic) Paris, cette bonne femme incompétente a fait une dette de cinq milliards d'euros. Et on va se la recogner cinq ans ? Dégage, Anne Hidalgo ! »
 
L'air patelin, le roi des forains — qui veut rétablir la circulation en semaine sur les voies-sur-berge — n'a plus qu'à dérouler son programme construit autour de « trois points forts : propreté, mobilité, sécurité ». Avant de s'éclipser, le professeur d'économie confie : « Il a le mérite de mettre le doigt sur les problèmes ». Des messages de soutien de Daniel Hechter, Vincent Lagaf' et Nicole Croisille sont lus au micro. « Comme il pleut, on va abréger », conclut Marcel Campion. Il est 17h45, le premier meeting de « Libérons Paris » est terminé.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article