L'opération Pièces jaunes 2020 sera lancée à Orléans par Brigitte Macron - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

L'opération Pièces jaunes 2020 sera lancée à Orléans par Brigitte Macron

Brigitte Macron a passé son après-midi du mercredi 11 décembre au centre hospitalier régional d'Orléans-La Source en repérage pour préparer la grande journée du 8 janvier où elle va lancer l'opération Pièces jaunes 2020 avec Didier Deschamps.
 
C'était une visite non officielle. La Première Dame de France, Brigitte Macron, a passé son après-midi de mercredi au centre hospitalier régional d'Orléans-La Source (CHRO). Elle était dans le Loiret en repérage. Mais, en repérage pourquoi ?
 
Brigitte Macron va lancer l'opération "Pièces jaunes 2020" depuis Orléans et le CHRO, le 8 janvier 2020, en compagnie du sélectionneur de l'équipe de France de football, Didier Deschamps (parrain de l'opération). Ce sera une première à Orléans et la première pour Brigitte Macron, élue présidente de l'organisation en juin 2019.
 
Arrivée à Orléans aux alentours de 14 heures, Brigitte Macron a visité l'unité de pédiatrie du CHRO où elle a rencontré des enfants et des infirmières. Elle a ensuite visité l'unité médico-judiciaire pédiatrique. Un service qui accueille des enfants qui ont été victimes de maltraitance. Elle avait déjà visité celui de Saint-Malo en juin dernier. La Première Dame a terminé sa visite par la maison d'accueil hospitalière de l'association Môme. Un bâtiment financé à hauteur de 320.000 euros par les Pièces jaunes.
 
"J'ai eu un contact extrêmement chaleureux et très facile avec elle", explique Jean-Pierre Gushing, président de l'association Môme. "C'est une dame qui est à l'écoute. J'étais très content de lui présenter notre maison. On a pu lui montrer les locaux. Elle a été étonnée par leur qualité. J'ai trouvé notre Première Dame de France d'une simplicité remarquable."
 
C'était néanmoins une journée de travail pour Brigitte Macron : "On a regardé comment on pouvait organiser le lancement", lance son directeur de cabinet. "Pour le G7, à Biarritz (fin août 2019) où elle s'est occupée des conjoints, elle ne voulait pas arriver le jour-même en disant : "voilà le programme que j'ai concocté depuis Paris". Elle est venue deux mois avant et a discuté avec les commerçants en leur demandant ce qu'ils voulaient montrer à Melania Trump et aux autres Premières Dames. Elle a construit le programme ainsi. Là, c'est pareil, elle ne veut pas arriver le 8 janvier et découvrir la structure alors qu'elle va devoir elle-même en parler. Elle s'imprègne et essaye d'ajuster le programme. On ne peut pas tout piloter depuis Paris. Ce n'est pas sa marque de fabrique."

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article