Les Balkany renoncent à se représenter à Levallois en 2020 - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Les Balkany renoncent à se représenter à Levallois en 2020

Les Balkany renoncent à se représenter à Levallois en 2020
Selon Marianne, Patrick et Isabelle Balkany renoncent finalement à se représenter aux municipales de 2020 à Levallois. La fin d'une longue carrière politique pour ce couple longtemps insubmersible.
 
Fin de parcours. Selon Marianne, Patrick et Isabelle Balkany renoncent finalement à se représenter aux municipales de mars 2020 à Levallois. A 18h30, ce mercredi 18 décembre, Isabelle Balkany, toujours maire par intérim, réunit ses quinze adjoints et va annoncer sa décision de proposer qu'Agnès Pottier-Dumas, ancienne directrice de cabinet de Patrick Balkany, conduise la liste en leur nom. Le couple mythique de la ville des Hauts-de-Seine se retirera de tout mandat électif à compter du renouvellement du conseil municipal. Une forme de retraite, alors que Patrick Balkany, condamné pour fraude fiscale, est actuellement hospitalisé à l'hôpital Cochin.
 
Une page se tourne, tout particulièrement pour Patrick Balkany, élu pour la première fois à Levallois aux élections cantonales de 1982. Il était devenu maire de la ville des Hauts-de-Seine l'année suivante, en 1983, quasiment sans discontinuer jusqu'à cette année (il a seulement laissé son poste après une défaite entre 1995 et 2001). En septembre dernier, il a été condamné pour fraude fiscale à quatre ans de prison ferme et dix ans d’inéligibilité. Son épouse Isabelle, première adjointe, a écopé de trois ans de prison ferme et de dix ans d'inéligibilité également. Depuis l'incarcération de son mari, c'est elle qui assurait l’intérim à la tête de la ville. Malgré leur appel, qui leur assure un statut de "présumé innocent", les deux époux ont donc jeté l'éponge pour 2020. Non sans avoir longuement songé à repartir pour un dernier combat.

Europe 1 rapporte que, selon son entourage, Patrick Balkany est "à bout". "Son état de santé, la prison ont eu raison de ses ambitions politiques", explique-t-on à nos confrères.

Rappelons qu'il avait été élu pour la première fois en 1982, en tant que conseiller général des Hauts-de-Seine. C'est en 1983 qu'il est devenu maire, jusqu'en 1995. C'est ensuite en 2001 qu'il a été réélu maire de Levallois-Perret.

 "Il est désormais clair que le suffrage universel des citoyens français et des électeurs levalloisiens est volontairement confisqué par la Justice", ont écrit les deux époux dans un communiqué commun.

Et d'ajouter qu'ils soutiendront une "liste de la majorité municipale" menée par leur adjoint David-Xavier Weiss l'ex-directrice de cabinet du maire, Agnès Pottier-Dumas.

 

Bonne nouvelle.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article