Jean-Marie Bigard met violemment en cause Delphine Ernotte et accuse la patronne de France Télévision de le censurer et d'interdire à Michel Drucker de le recevoir - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Jean-Marie Bigard met violemment en cause Delphine Ernotte et accuse la patronne de France Télévision de le censurer et d'interdire à Michel Drucker de le recevoir

Sur les réseaux sociaux, Jean-Marie Bigard a poussé un énorme coup de gueule contre la patronne de France Télévisions Delphine Ernotte, qu’il accuse de censure.
 
Jean-Marie Bigard n’a pas sa langue dans sa poche. Bien au contraire… Et c’est le moins que l’on puisse dire. Enième preuve de la grande gueule de l’humoriste : il a posté un énorme coup de gueule contre la patronne de France Télévision, Delphine Ernotte, dimanche 19 janvier. « J’ai eu Michel Drucker ce matin [au téléphone, ndlr], il m’a dit : “Je ne pourrais pas te recevoir dans mon émission parce que tu es ami avec Marcel Campion”. Ça y est ! Retour à la dictature ! Avant-guerre ! Giscard d’Estaing, c’est rien à côté, tu vois », commence l’humoriste dans la vidéo, assurant être censuré à cause de sa proximité avec le forain candidat à la mairie de Paris. Il continue : « On m’a dit : “Vous êtes sur une liste”, mais je ne suis sur aucune liste puisqu’elles seront déposées à partir du 27 février. Et Delphine Ernotte, la patronne du service public m’interdit, moi, Jean-Marie Bigard, d’aller sur le plateau de Michel Drucker… Liberté, égalité, choucroute, ça y est on y est. Je dis ça pour Jean Yanne qui doit nous regarder avec beaucoup de tristesse. »
 
Dans cette (longue) vidéo, Jean-Marie Bigard enchaîne : « Donc, je résume, si t’es plus ou moins ami avec un candidat au municipale de Paris, tu es interdit de télé ! Interdit ! Stop ! Terminé ! Michel, il m’a dit : “Je ne peux pas faire autrement”. Il est très gentil mon Michel, il va parler de moi, de mon Olympia, et il va passer un truc déjà enregistré qu’on a fait, parce que ça fait trente ans qu’on fait de la télé ensemble. Mais quand même… c’est quand même un petit peu dur. » Le mari de Lola Marois continue en plaisantant qu’il a certainement été aperçu en train de « faire un tour de train fantôme au jardin des Tuileries » et dénoncé. Il continue avec une blague plutôt vulgaire : « Méfiez-vous. C’est simple quand je me branle dans ma chambre, je mets une étiquette “moins de 12 ans” devant la porte, parce que le CSA, il rigole pas avec ça ! Et alors si je fais l’amour à ma femme, je mets “moins de 18 ans” ! »
 
Jean-Marie Bigard termine en interpellant directement la patronne de France Télévisions… en lui proposant une place pour son spectacle. « Est-ce que Delphine Ernotte voulait me voir à l’Olympia, et c’était complet malheureusement ? Si c’est ça, ma petite Delphine, on se connaît Delphine, on a bu une coupe de champagne un soir, à un spectacle de Michel Drucker, seul en scène, à Nancy, tu te souviens ? On a trinqué ensemble ! Si c’est ça, si c’est parce que t’as pas de place à l’Olympia, Delphine, je te mets une chaise sur la scène, tu m’entends ? J’ai même plus de place pour inviter mes meilleurs amis mais toi je te mettrais sur la scène, comme ça les gens pourront voir ta tête. Il est pas exclu que tu reçoives pas deux trois tomates pourries dans ta gueule mais au moins tu seras tout près et tu pourras voir le spectacle. » Ambiance…

Faut qu'il arrête Bigard, je l'aime bien mais là, faut arrêter d'être parano. Et pourtant je n'aime pas Delphine Ernotte.

Mais hier soir, il était bel et bien invité d'une émission sur France 2, en prime time, et en milieu d'émission.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article