Une association rejetée par Gulli à cause de Cyril Hanouna ? L’animateur appelle à son boycott - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Une association rejetée par Gulli à cause de Cyril Hanouna ? L’animateur appelle à son boycott

Dans Touche pas à mon poste ce 28 janvier, Cyril Hanouna a appelé au boycott d’une chaîne… Qui aurait refusé de travailler avec une association parrainée par l’animateur.
 
Ce 28 janvier dans Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna a poussé un coup de gueule contre une chaîne concurrente qui aurait refusé de soutenir une association… dont l’animateur est parrain. Insurgé, le trublion de la 8 a appelé au boycott. Reçu sur le plateau de Balance ton post le 12 avril 2019, Laurent Boyet avait touché par le récit des violences pédophiles répétées dont il avait été victime de la part de son frère aîné. A ce moment-là, il avait évoqué son association "Les Papillons" dont le but est de sensibiliser les enfants à la pédophilie pour libérer la parole et anticiper les traumatismes. Une association qu’avait décidé de parrainer Cyril Hanouna. Depuis cette annonce, le jeune homme était parti à la recherche de financements pour aider l’association à se développer, était en contact et en négociation avec la chaîne Gulli par le biais de leurs parcs d’attraction. Mais celui-ci affirme que la chaîne lui aurait indiqué souhaiter mettre fin à toute négociation car l’image de Cyril Hanouna les dérangeait.
 
C’est grâce à un tweet du président de l’association "Les Papillons" que l’équipe de Touche pas à mon poste a visiblement eu vent de cette affaire. Dans celui-ci, Laurent Boyet accusait Gulli de ne plus vouloir placer de tirelire pour son association dans ses parcs d’attraction, parce que le parrain de l’association était Cyril Hanouna : "Honte à vous Gulli. Un de vos parcs devait mettre une tirelire pour nous aider à récolter des fonds. Mais on nous fait comprendre que, parce que notre parrain est Cyril Hanouna donc C8, c'est non !!! Les enfants méritent mieux que ça... @TPMP". En direct, Laurent Boyet a expliqué que le directeur d’un "Gulli parc" avait été très enthousiasmé par l’idée d’aider à récolter des fonds, mais avait tout de suite évoqué un bémol : le fait que la réalisation de cette idée serait peut-être compliquée parce que le parrain de l’association était Cyril Hanouna.
 
Une prédiction qui, d’après Laurent Boyet, s’est révélée juste puisque celui-ci raconte qu’on lui a dit à demi-mots que ce ne serait pas possible à cause du parrainage de Cyril Hanouna. "Les enfants n’ont pas à être victimes de cette guerre de chaînes qui est stupide, a déclaré l’animateur avant d’appeler à une réaction. Je ne sais pas si des gens de Gulli nous regardent. J’aimerais bien qu’ils réagissent en direct là ou par tweet. Mais bon franchement qu’ils se ressaisissent vite." Agacé, Cyril Hanouna a affirmé qu’il aiderait l’association, avec ou sans l’aide de Gulli avant de s’emporter contre la chaîne et même d’appeler à son boycott : "Ça c’est prendre en otage une association et prendre en otage les enfants à cause d’une guerre de chaînes. Franchement il n’y a pas d’autres mots : ce sont des abrutis. Les gens qui ont fait ça, les dirigeants de Gulli je leur dis (...). Et moi j’appelle au boycott de Gulli et mes enfants ne regarderont plus Gulli. Ils le regardaient tous les jours et ben Gulli c’est terminé, ils vont passer sur La chaîne parlementaire", a-t-il conclu sur le ton de l’humour. Quelques minutes plus tard, un contact du groupe M6, auquel appartient la chaîne Gulli, aurait précisé à Cyril Hanouna qu’elle ne savait rien de cette décision qui aurait été personnelle. Affaire à suivre...

Qu'on n'aime pas Hanouna OK, mais de là à ne pas défendre ou aider une association importante, parce que le parrain est Hanouna, je trouve cela ridicule... Et gamin...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article