La "maison bleue" de Maxime Le Forestier est en vente à San Francisco - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

La "maison bleue" de Maxime Le Forestier est en vente à San Francisco

La "maison bleue" de la célèbre chanson de Maxime Le Forestier est en vente à San Francisco, rapporte BFM TV ce vendredi. Pour l'acquérir, il faut débourser environ 3,1 millions d'euros.
 
La "maison bleue" chantée par Maxime Le Forestier est en vente. Selon BFM TV ce vendredi, une annonce immobilière a en effet été publiée sur un site américain, annonçant que la bâtisse située au 3841 de la 18e rue, à San Francisco, se cherchait un nouveau propriétaire.
 
Pour la modique somme de 3,1 million d'euros, il est donc possible d'acquérir les 237 mètres carrés de cette maison de style victorien, construite en 1881 dans l'actuel quartier Castro.
 
Maxime Le Forestier avait découvert San Francisco en 1971, en pleine vague hippie. Il avait alors gagné avec sa sœur Catherine le premier prix du festival de Spa (Belgique), et avec l'argent récolté, ils avaient décidé de partir aux Etats-Unis. Leur voyage s'était arrêté à San Francisco, où ils s'étaient installés dans la fameuse maison pendant un mois, au sein d'une communauté hippie.
 
De retour en France, le chanteur avait alors écrit San Francisco, pour remercier ceux qui l'avaient accueilli dans cette maison. Le titre, passé d'abord inaperçu, devient un succès populaire. L'album Mon frère, sur lequel le titre figure, se vendra à un million d'exemplaires.
 
En 2011, Maxime Le Forestier avait retrouvé la maison bleue. Elle avait alors été repeinte en vert, mais à l'occasion des 40 ans de carrière du chanteur, sa maison de disque avait demandé aux propriétaires de lui redonner son bleu d'origine. Le 21 juin 2011, le chanteur avait lui-même donné le dernier coup de pinceau.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article