En meeting à Lille, Marine Le Pen lance: "Emmanuel Macron c'est le Jean-Claude Van Damme de la politique" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

En meeting à Lille, Marine Le Pen lance: "Emmanuel Macron c'est le Jean-Claude Van Damme de la politique"

La présidente du FN était en meeting à Lille ce dimanche. Elle a égrené ses thèmes fondamentaux et a fortement attaqué le candidat d'En Marche !.
 
Dans son meeting à Lille ce dimanche, Marine Le Pen a fait comme lors du débat sur TF1 jeudi dernier : elle a fait d'Emmanuel Macron son principal adversaire.
 
Dans un discours où elle a décliné ses thèmes favoris (lutte contre l'immigration, dénonciation de l'Europe), la candidate d'extrême droite s'est présentée comme la seule candidate anti-système : «il y a les gens du système et nous». «Je suis une femme libre qui n'a d'ascenseur à renvoyer à personne, qui n'a aucun média ou grand patron à remercier», a-t-elle assuré en dénonçant le poids des intérêts financiers dans la campagne de François Fillon et d'Emmanuel Macron. Et c'est ce dernier qu'elle a décrit comme étant «le principal représentant du système».
 
Marine Le Pen a qualifié le candidat d'En Marche de «filandreux» «C'est le Jean-Claude Van Damme de la politique», a-t-elle fustigé sous les applaudissements de ses partisans. «En général, on ne comprend rien à ce qu'il dit, à ce qu'il veut, mais lorsqu'on comprend, c'est assez inquiétant !», a-t-elle expliqué. Elle a dénoncé «ce candidat pour qui il n'y a pas de culture française». En février dernier, Emmanuel Macron avait fait polémique en évoquant l'absence d'une culture française. Mais il a expliqué ses propos dans une récente tribune au Figaro dans laquelle il a écrit qu'on ne «pouvait réduire tant de richesse à un visage unique, à une parole univoque, à une histoire uniforme» et que «la culture française est un fleuve nourri de confluents nombreux».
 
La candidate du FN a également dénoncé les propos d'Emmanuel Macron qui mi-février avait évoqué la colonisation française en Algérie comme un « crime contre l'humanité».
 
Enfin, elle a tiré à boulets rouges sur les soutiens de son rival. «Autour de lui, s'agglutinent les éclopés du hollandisme et les vieilles gloires d'un système qui s'effondre sur lui-même, Robert Hue, Alain Madelin, Daniel Cohn- Bendit», a-t-elle lancé. Avant de conclure : «Macron, c'est le recyclage du hollandisme sans le courage d'assumer le bilan».

Elle, c'est la nouvelle Hitler française...

Puis elle est con de s'en prendre à la ministre de l'outre mer...

Si elle réfléchissait un peu, les aéroports sont bloqués, donc elle viendrait comment ? à la nage ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article