La garantie de 15 millions d'euros versée par Kiev à l'Eurovision a été saisie - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

La garantie de 15 millions d'euros versée par Kiev à l'Eurovision a été saisie

L'Ukraine a annoncé la saisie en Suisse de 15 millions d'euros qu'elle avait versés au comité d'organisation de l'Eurovision à titre de garantie pour le bon déroulement de ce concours de chant qu'elle a accueilli en mai. "L'Union européenne de radiotélévision (Eurovision ou UER) a déclaré à la Société nationale de télévision publique que l'Office des poursuites à Genève a engagé une procédure de saisie du montant de cette garantie", a expliqué dans un communiqué la télévision ukrainienne.

L'Office des poursuites, un organisme régional suisse de recouvrement de dettes, "n'a pas indiqué les raisons de cette saisie et n'a pas indiqué qui avait initié cette procédure", selon la même source. Pourtant, souligne-t-elle, l'Eurovision "s'est déroulé avec succès en Ukraine, donc le montant de cette garantie devrait être rendu" au pays, qui connaît d'importantes difficultés économiques.

La Société ukrainienne de télévision publique a ajouté avoir engagé une cabinet d'avocats suisse pour "éclaircir" les circonstances de cette saisie.

L'Office des poursuites était indisponible dans l'immédiat pour tout commentaire. L'édition 2017 de l'Eurovision s'est déroulée à Kiev en mai et a été remportée par le candidat du Portugal, Salvador Sobral. Seul accroc notable: la Russie, à couteaux tirés avec l'Ukraine n'a pas participé à l'événement.

Furieuse que la candidate russe soit interdite d'entrée en Ukraine par les services de sécurité ukrainiens, la chaîne russe Pervy Kanal n'a pas diffusé le concours de chant, condition prérequise pour la participation de tout pays.

Le comité d'organisation de l'Eurovision avait d'abord tenté de régler le problème à l'amiable, avant de menacer d'exclure l'Ukraine de futures compétitions si le pays persistait dans son refus d'accepter la candidate russe, sans réussir à convaincre Kiev de changer d'avis.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article