"Gravity" : Une centaine de médias s'unissent pour la data dans la pub - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

"Gravity" : Une centaine de médias s'unissent pour la data dans la pub

Plusieures marques de médias comme les groupes M6, LVMH et NextRadioTV unissent leurs forces pour le traitement de la data à destination des annonceurs.
 
"L'union fait la data !", a lancé Denis Olivennes, président de Lagardère Active, lors du point presse ce mardi de Gravity, une nouvelle plateforme consacrée à la publicité digitale et au traitement des données. Une dizaine de patrons de médias étaient présents dont Alain Weill (NextRadioTV), Francis Morel (groupe LVMH) et Nicolas de Tavernost (groupe M6).
 
Face à la montée en puissance de Google et Facebook sur le marché de la data, plusieurs groupes de presse, mais aussi des opérateurs télécoms (SFR) et des sites marchands (Fnac) se réunissent pour investir dans le domaine de la programmatique et créer un nouvel acteur sur ce marché très porteur. Depuis un an, une trentaine de personnes ont élaboré Gravity, qui va permettre à la fois de "massifier" les données perçues par chaque média et de faciliter le ciblage des campagnes publicitaires pour les annonceurs.
 
Ainsi, avec l'union de ces marques de presse, qui vont de la PQR à "Stratégies", en passant par radins.com et "Vogue", Gravity va regrouper les données socio-démographiques, professionnelles, de géolocalisation, des centres d'intérêt, de consommation et d'achat. Grâce à un "guichet unique", la plateforme devrait répondre directement aux demandes des annonceurs, avec une promesse de "brand safety" (garantie d'un espace premium), d'un bon "reach" (une bonne exploitation des données) et d'une disponibilité de publicités sur tous les formats.
 
Francis Morel a assuré que cette initiative ne signifiait pas "l'arrêt d'une collaboration avec les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple)". "Mais nous sommes absents sur ce secteur. Prenons position sur un marché publicitaire où nous avons notre place. Pour Google et Facebook, cela ne changera pas, nous travaillons déjà tous les jours avec eux", a-t-il expliqué. Denis Olivennes, à l'origine de ce projet de rapprochement des médias, a souligné que l'on peut "être concurrent sur le plan éditorial, mais pas sur la data", tout en glissant qu'il ne s'agissait pas d'une "fusion des régies."

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article