L'ex-femme de Brice Hortefeux soupçonnée de blanchiment de fraude fiscale - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

L'ex-femme de Brice Hortefeux soupçonnée de blanchiment de fraude fiscale

De fortes sommes d'argent en liquide et des traces de versements bancaires ont été découvertes par la police au domicile de Valérie Hortefeux, révèle "Le Parisien".
 
L'enquête sur les soupçons de financement par la Libye de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 connaît un nouveau développement. Début octobre, les policiers de l'Office anticorruption de la police judiciaire ont mené une perquisition au domicile de l'ex-femme de Brice Hortefeux, rapporte Le Parisien . Plusieurs milliers d'euros en liquide et des traces de versements bancaires de plusieurs centaines de milliers d'euros auraient été découverts.
 
L'ancien ministre de l'Intérieur a indiqué « n'avoir aucun élément sur cette perquisition ». D'après Le Parisien, les espèces et versements retrouvés au domicile de Valérie Hortefeux n'auraient aucun lien avec l'affaire des soupçons de financement de campagne. Les enquêteurs les auraient reliés aux activités professionnelles de l'un de ses proches, un certain Christian Deydier, antiquaire spécialisé dans l'art chinois.
 
« Je n'ai rien à voir avec l'affaire libyenne, rien à voir avec la campagne de Nicolas Sarkozy, a-t-il assuré. J'ai bien fait des affaires avec Valérie Hortefeux, mais je n'ai pas connaissance des sommes évoquées. Lorsque j'achète ou vends des pièces, j'ai toutes les certifications, tout est déclaré, tout est en règle. » Christian Deydier apparaît dans l'affaire des comptes en Suisse de la banque HSBC, sans être mis en examen, malgré des soupçons de fraude fiscale.
 
L'information judiciaire sur la campagne de Nicolas Sarkozy, ouverte en 2013, est pour l'instant au point mort puisque la justice ne parvient pas à apporter au dossier des éléments importants. Ziad Takieddine, qui a avoué avoir remis des valises d'argent à Claude Guéant et Nicolas Sarkozy, a été mis en examen. Le proche de l'ex-chef de l'État est lui aussi mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale en bande organisée et usage de faux, après la découverte dans ses comptes de la trace d'un virement de 500 000 euros effectué en 2008.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article