Une pétition internet demande que Penelope Fillon rende les 500 000 euros - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Une pétition internet demande que Penelope Fillon rende les 500 000 euros

Une pétition internet demande que Penelope Fillon rende les 500 000 euros
Lancée sur Internet, une pétition appelle la femme de François Fillon à verser à l'Etat les 500 000 euros qu'elle aurait perçus comme assistante parlementaire entre 1998 et 2006.
 
Plus de 120 000 personnes ont déjà signé le texte ce samedi. Son auteur, Christophe Grébert, est un élu centriste de Puteaux dans les Hauts-de-Seine. Il a lancé cet appel sur la plateforme Change.org et se félicite de la mobilisation suscitée.
 
Voici comment il explique sa démarche : « C'est une question de morale et d'éthique : si vous n'avez pas effectué réellement ce travail d'attachée parlementaire, nous vous demandons de rembourser ces 500 000 euros à l'Assemblée Nationale et donc à nous, le peuple français. »
 
Fort de son premier succès (plus de 100 000 signatures en 24 heures), Christophe Grébert appelle à doubler la mise ce week-end. « Notre pétition s'adresse directement à Penelope Fillon. Alors que l'affaire la concerne directement, personne n'a eu l'idée (l'envie, trouvé intéressant, pensé, espéré, ...) de lui demander son avis !
 
Nous faisons appel à son sens de la morale : si elle considère qu'elle n'a pas réalisé un travail méritant 500.000 euros, elle a la liberté, sinon le devoir, de nous les rendre. »
 
« Mme Penelope Fillon, votre mari et son suppléant assurent que vous avez été leur attachée parlementaire de 1998 à 2006. Peut-être ne le saviez-vous pas, et que vous l'avez découvert comme nous en tombant par hasard sur le Canard Enchaîné.
 
Au total, 500 000 euros d'argent public ont été versés pour cet emploi. Un montant qui vous semblera sans doute très exagéré, puisque dans différentes interviews vous affirmez n'avoir "jamais été impliquée dans la vie politique" de votre mari.
 
C'est une question de morale et d'éthique : si vous n'avez pas effectué réellement ce travail d'attachée parlementaire, nous vous demandons de rembourser ces 500 000 euros à l'Assemblée Nationale et donc à nous, le peuple français. »
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article