Plus besoin d'aller à la banque : vous pourrez bientôt encaisser vos chèques avec votre smartphone - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Plus besoin d'aller à la banque : vous pourrez bientôt encaisser vos chèques avec votre smartphone

Le Crédit agricole souhaite s’inspirer des États-Unis en proposant un service permettant d’encaisser ses chèques sur son téléphone. Plus rapide, plus moderne, cette prestation a tout pour plaire.
 
Ils ne sont pas acceptés partout, parfois c’est le seul moyen de paiement autorisé... Les chèques nous empoisonnent parfois la vie, et pourtant plus de 2 milliards de ces bouts de papier circulent chaque année en France. Un service utilisé depuis 2009 aux États-Unis pourrait bien changer la donne : il s’agit de l’encaissement par téléphone portable. C’est le Crédit agricole qui devrait importer cette technique qui a déjà fait ses preuves outre-Atlantique.
 
Plus besoin de s’énerver devant la petite boîte à chèques à l’agence parce qu’on ne se rappelle plus de son numéro de compte, plus besoin de chercher un stylo parce que celui qui trône sur le présentoir ne fonctionne plus, ni de s’enquiquiner à faire rentrer le nom de la banque et de l’émetteur du paiement dans la toute toute toute petite case prévue à cette effet. Dans son édition du vendredi 25 mai, Le Parisien explique qu'une simple photo suffira aux clients de la banque qui souhaitent adhérer au service.
 
La photo permettra de reconnaître toutes les informations nécessaires à son encaissement. Le client n’aura qu’à vérifier et valider la "remise de chèque" sur son smartphone. S’il faudra tout de même envoyer la monnaie scripturale signée par courrier - pas besoin de l’affranchir – l’argent sera viré sur le compte du client dans la journée, une révolution lorsque l’on sait que cela prend aujourd’hui plusieurs jours.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article