Pour les Français, Alain Juppé est "l'héritier" de Jacques Chirac - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Pour les Français, Alain Juppé est "l'héritier" de Jacques Chirac

Selon un sondage Ifop pour le JDD, le maire de Bordeaux est cité par 48% des sondés, loin devant son rival à la primaire de la droite Nicolas Sarkozy (19%).
 
C'est un "match dans le match" à droite dans l'optique de la primaire. Qui est le principal "héritier" de Jacques Chirac? Selon un sondage Ifop pour le JDD, parmi les "héritiers" politiques de l'ancien président, Alain Juppé est cité par 48% des sondés. Le maire de Bordeaux devance nettement son rival à la primaire de la droite Nicolas Sarkozy (19%), le sénateur et maire de Troyes François Baroin et François Hollande (8% chacun).
 
L'écart est plus réduit dans l'électorat Les Républicains (47% pour Alain Juppé contre 30% pour Nicolas Sarkozy). François Hollande, en dépit du soutien affiché jadis par l'intéressé, n'est considéré comme un légataire plausible ni à droite (2%) ni à gauche (14%).
 
Lors de la campagne présidentielle, en 1994, Jacques Chirac avait considéré qu'Alain Juppé était "probablement le meilleur d'entre nous". Depuis, l'ancien président a redit son soutien à son ancien Premier ministre pour la présidentielle de 2017. En octobre 2014, dans les colonnes du Figaro, Jacques Chirac avait ainsi déclaré : "J'ai toujours su qu'Alain Juppé serait au rendez-vous de son destin et de celui de la France. (...) Si j'en avais l'énergie, j'aurais déjà réservé ma place, même une petite, à son QG".
 
Plus de huit sondés sur dix (83%) gardent par ailleurs un "bon souvenir" des deux mandats présidentiels de Jacques Chirac (1995-2007), selon ce sondage.
 
L'ancien président, hospitalisé depuis une semaine pour une infection pulmonaire à la Pitié-Salpêtriière, fait quasi l'unanimité puisque 78% des sympathisants PS, 95% de ceux du parti LR et 84% du FN gardent un "bon souvenir". En revanche, 14% gardent un "mauvais souvenir" de ces mandats.
 
A titre de comparaison, 65% des personnes interrogées gardaient un "bon souvenir" des deux septennats de François Mitterrand (1981-1995), selon une étude réalisée en décembre 2015.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article